Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION

Les thématiques baissent leurs tarifs

23/11/2001

Les chaînes thématiques créent des conditions commerciales simples et économiques sur fond de contestation de l'étude MédiaCabSat.

Assez sévère pour de nombreuses chaînes thématiques, l'étude d'audience MédiaCabSat - dont les résultats ont été publiés fin août - a eu des conséquences sur les conditions générales de vente du secteur. TF1 Publicité, qui joue la simplification avec un tarif unique par chaîne, crée un abattement sectoriel de 25 % sur les huit premiers mois pour Cartoon Network, Eurosport France, LCI, Télétoon et TF6.« On ne pouvait pas faire plus simple », souligne Béatrice Blachard, directrice commerciale en charge des chaînes thématiques chez TF1 Publicité. De son côté, Thématiques Régie (Canal +) baisse ses tarifs unitaires d'environ 20 %. Et Lagardère active publicité propose une palette de remises sectorielles (de 25 à 35 %) ou saisonnières et des abattements multichaînes.« Compte tenu du contexte économique, nous avons concentré nos ajustements tarifaires sur RTL9, MCM et Canal J », souligne Philippe Pignol, directeur général adjoint de Lagardère active publicité. Seuls les tarifs de France Télévision et de M6 restent stables.

Conditions avantageuses

Stéphane Martin, délégué général du Syndicat national de la publicité télévisée, modère toutefois l'ampleur des baisses tarifaires :« Ce sont moins les tarifs qui baissent que les conditions commerciales qui sont plus avantageuses,explique-t-il.L'objectif est de simplifier l'accès aux chaînes thématiques. »En effet, il s'agit de commercialiser les écrans par packages (ou modules) en délaissant la vente « spot par spot ».« Ce sera plus économique », assure Stéphane Martin.

Cette recomposition commerciale intervient alors que MédiaCabSat est contestée. L'Équipe TV a ainsi demandé une autopsie de cet outil au CESP, qui rendra son avis le 15 décembre.« Nous avons noté certaines anomalies dans le calcul de la couverture par rapport à l'initialisation », explique Hugues Chavenon, directeur d'études du CESP, qui pointe aussi« quelques incohérences dans les procédures d'extrapolation »de Médiamétrie. Selon lui, l'institut« n'a pas suffisamment testé l'outil au préalable ». Médiamétrie a promis de corriger le tir d'ici à la publication des prochains résultats, fin mars 2002.

Envoyer par mail un article

Les thématiques baissent leurs tarifs

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.