Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Tourisme

Avec la SNCF, un billet d'avion et une voiture, c'est possible !

07/12/2001

Révolution dans le tourisme en ligne : la SNCF, via voyages-sncf.com, sort de son pré carré ferroviaire et se met à vendre toutes sortes de prestations. Y compris... des billets d'avion !

Cette fois, c'est parti : la SNCF vend depuis quelques jours des billets d'avion sur son site voyages-sncf.com, grâce à un partenariat avec le voyagiste Expedia. Une révolution pour le marché et pour les agences de voyages virtuelles, qui devront compter avec ce concurrent de taille. La SNCF, premier site d'e-commerce français avec 850 000 visiteurs uniques (septembre 2001, source Netvalue), représente déjà 25 % de la part d'audience de l'e- tourisme français.

Pas de tarifs dégriffés

Voyages-sncf.com fait le pari de mener de front la vente de billets de train et d'avion (vols réguliers de toutes compagnies, mais pas de charter).« Nous mettrons plutôt l'accent sur le train, tout en respectant la mise en avant paritaire de toutes les prestations. Mais c'est vrai que ce sera, au quotidien, l'une des difficultés »,affirmait récemment Denis Wathier, directeur général du site, auJournal du Net.

Le site propose également des locations de voitures ou des séjours avec hébergement. La SNCF négocie en outre avec des tours-opérateurs : un accord a été déjà signé avec Look Voyages et des locations d'appartements sont proposées avec Ski Horizon.« Notre site ne vend pas des promotions à des dates imposées,indique Christelle Rahari, directrice de la communication.En revanche, nous négocions des stocks en permanence pour garantir des voyages à la date choisie par le client. »Voyages-sncf.com a également lancéVoyazine, un magazine dont le contenu est notamment fourni par Relax News, une agence de presse spécialisée dans les loisirs fondée par Pierre Doncieux (ex-VSD) et son frère Jérome (ex-Euro RSCG).

Dès juin 2000, l'entreprise avait affirmé son intention d'élargir ses prestations en inaugurant un portail du voyage ferroviaire voyages-sncf.com. Cette activité filialisée (qui porte le même nom) est présidée par Mireille Faugière, ex-directrice commerciale Grandes Lignes, et dirigée par Denis Wathier, ancien directeur marketing de Pierre& Vacances Tourisme.

En avril 2001, après avoir repensé son outil de réservation (jusque-là très décrié), la SNCF a lancé un appel d'offres afin de trouver un allié pour la partie « voyage » de son site. Expedia l'a emporté. Ce voyagiste «pure player» fondé par Bill Gates a été cédé cet été à USA Networks, câblo-opérateur détenu à 43 % par Vivendi Universal. Expedia est présent aux États-Unis, au Canada et en Europe. La France est le seul pays où il s'est implanté via une association - un joint-venture, GL Expedia, entre le holding Internet de la SNCF, GL e-commerce (53 %), et Expedia Inc. (47 %).

Simplicité d'utilisation

« Nous avons la même approche client, qui est de permettre la réservation et la vente en ligne en prenant en compte la disponibilité,souligne Christelle Rahari,et donc en limitant au maximum le recours à un "call center". Par ailleurs, la technologie d'Expedia nous a convaincus car elle est très simple d'usage pour rechercher un vol ou créer un voyage en ligne. »Voyages-sncf.com a réalisé 160 millions d'euros (plus de 1 milliard de francs) de chiffre d'affaires en 2000, soit 3 % des ventes SNCF Grandes lignes, et vise les 10 % en 2005.

Envoyer par mail un article

Avec la SNCF, un billet d'avion et une voiture, c'est possible !

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.