Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

MUSIQUE EN LIGNE

Les majors lancent leurs services payants

07/12/2001

MusicNet et Pressplay, les services musicaux payants des majors, se lancent aux États-Unis. Ils doivent faire face aux sites gratuits comme à d'autres services payants.

Après la bataille juridique, la bataille commerciale. Annoncés pour l'été, puis l'automne, les services d'abonnement payant des grandes maisons de disques se lancent ce mois-ci aux États-Unis. Depuis le 4 décembre, les abonnés de RealOne (RealNetworks) peuvent, pour 11 euros (73 francs) par mois, télécharger une centaine de chansons et en écouter une centaine d'autres en flux continu sur leur ordinateur. RealOne s'appuie sur la plate-forme MusicNet, créée par Warner Music, BMG et EMI, et propose environ 100 000 titres. La plate-forme concurrente, Pressplay, proposée par Universal Music et Sony Music, devrait, elle, être distribuée par les portails Yahoo et MSN à partir du 21 décembre. Malgré leurs appuis, leur succès n'est pas assuré. Ils se lancent après Rhapsody : le service payant de la société indépendante de distribution de musique en ligne listen.com propose depuis peu un service d'écoute en flux continu pour un tarif mensuel compris entre 6,50 et 8 euros (de 44 à 52 francs).

Imbroglio juridique

Les géants de l'industrie musicale n'en ont en outre pas fini avec Napster qui, depuis sa fermeture en juillet, essaie de renaître sous forme payante. Quant à ses clônes (Kazaa, MusicCity ou Grokster), ils rassemblaient déjà 1,3 million d'internautes en octobre selon la société d'études Webnoize, même s'ils font l'objet d'une plainte de la part des majors du cinéma et de la musique. Mais comment exiger qu'elles empêchent la circulation d'oeuvres protégées, alors qu'elles se contentent de distribuer un logiciel d'échange de fichiers (Fast Track) et ne possèdent aucun contenu ? Un juge hollandais s'y essaie avec Kazaa, basée aux Pays-Bas. L'imbroglio est loin d'être terminé...

Envoyer par mail un article

Les majors lancent leurs services payants

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies