Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

Où sont donc passés les auditeurs ?

18/01/2002

L'audience de la radio accuse une forte baisse. Les vacances de décembre ont été sévères pour toutes les stations. RTL en profite pour confirmer son leadership.

La radio nous a habitués à mieux. Après avoir atteint des sommets, l'audience du média retrouve son niveau de 1998. Plus d'un million d'auditeurs a été perdu entre les deux derniers sondages 75000+ Médiamétrie, c'est-à-dire entre septembre-octobre 2001 et novembre-décembre 2001.

Les audiences de la quasi- totalité des stations nationales sont en baisse. En partie en raison d'une actualité internationale moins exceptionnelle qu'à l'automne, où elle était dopée par l'effet 11 septembre. L'autre explication vient des 35 heures : a priori, les fêtes de fin d'année ont été l'occasion de prendre davantage de jours de vacances. Selon Médiamétrie, lors de la dernière quinzaine de décembre, 45 % des actifs se sont déclarés en vacances, alors qu'ils ne sont que 30 % en règle générale.« Nous observons un reflux après une période de très forte actualité,estime François Desnoyers, directeur général délégué de Radio France.Ceci est dû à l'étalement des vacances : les habitudes d'écoute de la radio sont différentes quand on est en congé. »

Plus de vacances, moins d'audience

Résultat, les tranches matinales, le « prime time » de la radio, ont été très secouées.« Tout se passe le matin,confirme Jérôme Bellay, directeur général de l'antenne d'Europe 1.Nous nous avons tous subi des pertes d'auditeurs. Les vacances nous ont fait très mal. »Même diagnostic à NRJ :« Où sont passés nos auditeurs ?,s'inquiète Max Guazzini, président du directoire de NRJ Group, qui a en perdu 500 000 en deux mois.Ils ne sont pas ailleurs.J'en conclus qu'ils sont partis en vacances et n'écoutent plus la radio. »

Au final, RTL sauve l'essentiel en creusant l'écart avec ses concurrents, sans toutefois progresser.« Nous avons une grille d'avance sur les autres,indique Robin Leproux, président du directoire.Après un an de travail, nous avons quelque chose de solide. Nous sommes en reconquête. »Le patron de RTL vise maintenant 14,5 % en fin d'année. Un demi-point en dessous des dernières prévisions, qui datent du 4 janvier dernier.

Parmi les musicales, seule Europe 2 a progressé en un an, aussi bien en audience cumulée qu'en part d'audience. Enfin, dans la bataille des formats « classiques », France Musiques, en légère baisse par rapport à la dernière enquête, se laisse devancer par son concurrent privé, Radio classique.

Envoyer par mail un article

Où sont donc passés les auditeurs ?

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.