Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AUDIOVISUEL

Lagardère en plein meccano

25/01/2002

Nous devons nous développer aux États-Unis, c'est l'un des axes importants du groupe, mais nous ne voulons pas devenir une World Company »,déclarait en décembre dernier Arnaud Lagardère, président de Lagardère Médias, dans un séminaire rapporté par le journal de son groupe. Désireux de se hisser à la première place mondiale des médias dans les« dix ou vingt ans à venir »,alors qu'il se situe entre« la 8e et la 10e place »,Arnaud Lagardère privilégie deux axes : la télévision et les États-Unis. Dans laVie Financièredu 18 janvier, l'héritier reconnaît étudier cinq à six dossiers« qui pèsent entre 500 millions et un milliard d'euros de chiffre d'affaires ».

Divorce ou négociations

Dans son collimateur outre-Atlantique, il y a non seulement des magazines mais aussi des chaînes thématiques et des producteurs d'émissions. Bref, ce qui s'appelle du contenu. Reste, en Europe, à fixer l'avenir du groupe au sein de Multithématiques, la société d'édition de chaînes. Si divers scénarios sont toujours à l'étude, l'idée d'un divorce pur et simple entre Lagardère et Canal + semble tenir la corde. À l'instar de Liberty Media, qui a apporté sa participation de 27,4 % dans Multithématiques en échange d'une part de 3,6 % dans Vivendi Universal, Lagardère pourrait reprendre sa liberté en cédant ses parts dans Multithématiques (27,4 %), voire en éditant lui-même ses chaînes. Mais l'heure est aussi propice aux négociations pour nouer avec Canal+ un partenariat, via Multithématiques, dans l'édition et la distribution de la future télévision numérique terrestre.

Envoyer par mail un article

Lagardère en plein meccano

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies