Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Internet

Amazon.fr à l'heure américaine

01/02/2002

Le PDG d'Amazon France, Georges Aoun, dernier manager de l'équipe française fondatrice du site, quitte la société.

Fin de partie : Georges Aoun, PDG d'Amazon France depuis mai 2001, date à laquelle il avait succédé à Denis Terrien, a, courant janvier, quitté discrètement ses fonctions. On peut penser qu'il est parti après avoir achevé l'année, sans doute comme cela avait été convenu lors de sa nomination. Son intérim sera assuré par l'Allemand Philip Humm, vice-président d'Amazon Europe,« l'un des plus brillants de l'équipe européenne », reconnaît un ancien employé. Cet intérim laisse toutefois peu de chances à une candidature interne.« Peut-être verrons-nous un Américain débarquer »,entend-on à Guyancourt, siège d'Amazon France. Georges Aoun, trente ans, polytechnicien et diplômé de l'École des mines, ancien directeur général de la filiale britannique de la librairie en ligne BOL, a été le troisième salarié embauché à amazon. fr, comme directeur général Livres, par Denis Terrien. Ce dernier est aujourd'hui président de Sanford Europe (groupe Newell Rubberm), leader mondial de matériel d'écriture (Reynolds, Waterman, Parker, Papermate, etc.), un groupe que Georges Aoun rejoindra mi-février comme vice-président marketing. Une création de poste.

Son départ met un terme au management français d'ama zon. fr et marque la dernière étape de la reprise en main de la filiale française par sa société mère (cf.Stratégiesn°1192). Depuis février 2001, les départs de l'équipe fondatrice du site, ouvert fin août 2000, se sont succédé, comme ceux de Graziella Niang, directrice des relations extérieures ; Cécile Moulard, directrice générale marketing ; Vincent Marty, directeur des opérations ; ou encore François Nicol, directeur financier (qui a également rejoint Denis Terrien). Aujourd'hui, il ne reste des pionniers que Dante Mazé, directeur des achats de livres, et Frédéric Donnette, directeur informatique, dont les fonctions ne sont pas politiques.« Très rapidement, il a été question que la coordination se fasse de Grande-Bretagne, la France étant dépossédée de tout pouvoir décisionnaire », se souvient un ancien.

Premiers bénéfices

Alors que la France vit la fin d'une époque, la société de Jeff Bezos annonce le premier bénéfice de son histoire. Au quatrième trimestre 2001, Amazon a réalisé un chiffre d'affaires de 1,29 milliard d'euros, en hausse de 15 %, pour un bénéfice de 5,80 millions d'euros (contre 632,20 millions de pertes sur la même période en 2000). Un profit encore faible par rapport aux 3,31 milliards de pertes cumulées. Sur l'année, le cybermarchand annonce un chiffre d'affaires de 3,61 milliards d'euros, en hausse de 13 %, pour une perte opérationnelle de 52,20 millions. Pour améliorer ses résultats, Amazon a réduit ses coûts (réduction de 15 % des effectifs, des dépenses marketing, meilleure gestion des stocks, etc.) et s'est concentré en Europe sur la vente de livres, de musique et de vidéo (35 % de son chiffre d'affaires), n'ayant jamais cherché à devenir, comme aux états-Unis,« le supermarché de l'Internet ».

Envoyer par mail un article

Amazon.fr à l'heure américaine

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.