Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

SALON

Le Milia fait contre mauvaise fortune...

01/02/2002

La neuvième édition du Milia, marché international des contenus interactifs, se tiendra à Cannes du 4 au 8 février. Dans un contexte économique difficile, l'accent est mis sur les services.

Le Milia n'affichera pas complet cette année. Le marché international des contenus interactifs, qui se tiendra à Cannes du 4 au 8 février, attend 600 sociétés exposantes, soit 20 % de moins que l'an passé. Beaucoup d'entreprises ont, par ailleurs, choisi de louer des stands associatifs pour partager les frais. Lionel Jospin ne se déplacera pas pour inaugurer le salon (ce devrait être Catherine Tasca, ministre de la Communication), ni Jean- Marie Messier pour clôturer le Think Tank Summit, deux journées de conférences organisées avec l'institut Forrester Research.

On notera toutefois la présence de Nintendo, qui présentera sa nouvelle console Game Cube, attendue pour courant 2002 sur le marché européen, ou celle de Takeshi Natsuno, directeur de i-Mode Strategy, qui exposera sa stratégie en matière de contenus pour téléphone portable de NTT Docomo Inc.

« Notre manifestation est logiquement touchée par la conjoncture, marquée par une année économique particulièrement sombre, avec la chute des dotcoms et les attentats du 11 septembre,souligne Laurine Garaude, directrice du Milia depuis sa création.Comme les budgets marketing sont revus à la baisse et que le marché est difficile, les entreprises ressentent plus fortement la nécessité de se développer à l'international, de sceller des partenariats et de se rencontrer réellement. C'est pourquoi nous avons mis l'accent, cette année, sur l'univers des services ».

Pour la première fois, des études de cas concrets seront présentées dans le cadre du Think Tank Summit (1) et du Club de distribution. Et pour favoriser les rencontres entre les décideurs des nouveaux réseaux de diffusion (télévision interactive, médias mobiles et réseaux à haut débit), les créateurs de contenus et les fournisseurs de services et de technologies, le Milia a également mis sur pied, en partenariat avec Mediaplay International, The New Digital Buyers Programme. Au menu, des démonstrations et un après-midi de séminaire, le 6 février, consacré aux processus d'acquisition et de distribution de programmes de télévision interactive et de médias mobiles.

Création d'un festival

Cette année, les débats tourneront autour des loisirs interactifs et de leur diffusion multi- plates-formes, avec la lancinante question des modèles économiques et du paiement des contenus. En prolongement de cette thématique, le Milia inaugurera le Festival des nouveaux divertissements numériques. Un événement qui a vocation à se développer dans les années à venir et qui récompensera des créations dans trois catégories : la télévision interactive, le mobile et Internet.« Nous voulons montrer que les créatifs existent et que, sans la créativité, le contenu ne vaut rien »,ajoute Laurine Garaude.

(1) Exemples : les stratégies multiplates-formes deBig Brother 2et deQui veut gagner des millions ?.

Envoyer par mail un article

Le Milia fait contre mauvaise fortune...

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W