Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Télévision

Farrugia en cuisine

08/02/2002

Avec Dominique Farrugia, le nouveau superpilote des programmes de Canal +, la chaîne cryptée espère retrouver l'esprit des pionniers et reconquérir des abonnés. Sous l'autorité de Bibiane Godfroid.

C'est par l'intranet maison que les salariés de Canal+ ont appris la réorganisation de la chaîne à partir du 11 février. Signe des temps, qui préfèrent l'efficacité aux grands-messes conviviales... Dans le nouveau quatuor de direction installé par Pierre Lescure et Denis Olivennes, président et directeur général du groupe Canal+, Bibiane Godfroid voit son autorité renforcée. La directrice générale adjointe des chaînes et services du groupe reprend en direct les rênes de Canal+, dont elle devient la DG exécutive. Sous sa houlette, Dominique Farrugia prend la direction des programmes, de la programmation, de la production et de l'antenne.

Figure historique de Canal+, l'ex-Nul, devenu producteur de cinéma et patron des chaînes thématiques Comédie ! et Cuisine TV, jouit d'un réel capital de sympathie dans une maison dont il était resté très proche. Ne faisait-il pas partie d'un « conseil des amis de Canal+ », structure informelle créée par Michel Denisot où fut décidé, en 2001, le retour d'Alain Chabat pourBurger Quiz?« C'est le retour de l'équipe qui a participé aux plus belles heures de la chaîne »,apprécie Gérard Chollet, délégué CFDT.« Dominique Farrugia a ce vrai talent d'être à la fois un homme de télévision et un homme de cinéma. Il est aujourd'hui impatient de renouer avec le fameux esprit Canal »,complète Bibiane Godfroid. La mission de Dominique Farrugia n'a rien d'une partie de plaisir : il devra regagner la confiance de ses abonnés alors que, pour la première fois de son histoire, Canal+ accuserait en 2001 un net recul de ses abonnements. Sur le seul premier semestre, ils sont passés de 4,62 millions (en décembre 2000) à 4,54 millions (fin juin 2001).

Cette réorganisation au sommet s'accompagne de nouvelles affectations. Ex-président délégué du PSG, Michel Denisot, loin d'être désavoué, se voit confier la direction du pôle Sport, qui regroupera toute l'offre sportive du groupe, à commencer par la chaîne sportive dont le lancement est prévu à l'automne. Un poste clé quand on sait que le sport reste la première motivation d'abonnement (40 %), loin devant le cinéma (20 %). De son côté, Jean-Claude Paris prend la direction du pôle Information de Canal+ et d'iTélévision. En revanche, Alexandre Drubigny, le directeur des programmes, est débarqué.« Son bilan n'est pas en cause,estime Denis Olivennes (lire l'encadré).Nous avons discuté avec lui. Mais, ensemble, nous avons estimé que pour cette nouvelle étape de Canal, mieux valait changer de casting. »Une configuration où Alexandre Drubigny a estimé ne pas avoir sa place. Il est vrai qu'il devait faire face à une vive contestation interne.

Une flottille de chaînes

La structuration en trois pôles (cinéma, sport et information) entre dans le cadre du vaste chantier qui doit faire de Canal+« le vaisseau amiral d'une flottille de chaînes, adaptées aux attentes des abonnés,explique Denis Olivennes, qui cite en exemple la chaîne américaine HBO.On peut imaginer une offre numérique multiplexée : Canal+/Sport + pour les passionnés de sport, Canal+/Info+ pour ceux qui veulent de l'info, Canal+/Ciné+ pour les cinéphiles, etc. »

Dominique Farrugia aura- t-il le temps et les moyens de ses ambitions pour Canal+ ? Bibiane Godfroid se dit confiante :« Notre quatuor, dirigé par Denis Olivennes et Pierre Lescure, est présidé par une même volonté : faire de la bonne télévision. »Le retour de la grande famille, en somme...

Envoyer par mail un article

Farrugia en cuisine

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.