Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Télévision

« 2002 sera pour TF1 l'année de l'Internet payant »

08/02/2002

Emmanuel Florent, directeur général d'e-TF1, prévoit de développer le pôle payant de la filiale Internet de TF1 autour de trois axes : les jeux, les services et la vidéo. Une préfiguration de ses projets de télévision ADSL.

C'est dans le bureau d'Anne Sinclair, qui est désormais le sien, qu'Emmanuel Florent, directeur général d'e-TF1 et président de TF1 Entreprises, étale ses statistiques pour justifier la bonne performance de tf1.fr en 2001 (1) et dévoiler ses projets.« Ayant renoncé en 2001 à devenir fournisseur d'accès, nous avons décidé de vendre nos contenus, à la fois en syndication et en B to C,résume ce polytechnicien et ingénieur télécoms de quarante-trois ans.L'année 2002 sera, pour nous, celle de l'Internet payant, autour de trois axes de développement : les jeux, les services et la vidéo. »

Star Academy en live par abonnement sur le Net

Après les jeuxLe Maillon faibleetAllo Quiz,e-TF1 lancera en mars la version payante deQui veut gagner des millions ?sans doute sur la base de 0,56 euro la partie. Ce sera l'occasion pour la filiale Internet de TF1 d'inaugurer son porte-monnaie virtuel. Des jeux payants autour de la Coupe du monde de football sont également prévus.« Les jeux payants seront dotés de cadeaux,explique Emmanuel Florent,mais il restera toujours des versions gratuites. »La vente de services à valeur ajoutée est aussi à l'ordre du jour (albums photos, cartes postales, conseils diététiques, etc.).

Côté vidéo, l'expérience deStar Academy,dont l'accès au « live » 22 heures sur 24 a été d'emblée payant, sera reconduite à la rentrée prochaine. Le trafic sur ce flux vidéo en direct et son chiffre d'affaires restent confidentiels (2). Ce que l'on sait, c'est qu'e-TF1 a dû, en cours de route, baisser son tarif, jugé excessif par les internautes.« Une fois rassurés sur l'impossibilité de voir notre plate-forme piratée et face à la demande du public, nous nous sommes ajustés,justifie Emmanuel Florent.De 0,56 euro les dix minutes de vidéo, nous sommes passés à 30 minutes. L'audience a aussitôt grimpé de 50 %. »Le directeur général d'e-TF1 n'en dira pas plus, mais reconnaît qu'il faut« simplifier l'interface d'achat et mieux "marketer" le produit ».Le fait de proposer un paiement en couplage avec l'audiotel, qui oblige l'internaute en bas débit à se déconnecter d'Internet pour téléphoner au numéro surtaxé, puis se reconnecter, est plutôt démotivant... Les partenariats avec les fournisseurs d'accès à Internet sont, à cet égard, très pertinents car ces derniers ont déjà une relation de facturation avec l'internaute abonné.« Pour la deuxième saison deStar Academy,nous proposerons, à l'instar de TPS et de CanalSatellite, un abonnement au live sur Internet,indique de son côté Franck Abhissira, directeur marketing d'e-TF1,mais aussi un paiement à la durée par porte-monnaie virtuel. »

LCI bientôt payant sur l'Internet haut débit

Par ailleurs, e-TF1 a bien noté la ruée des internautes vers les sites d'information en période de forte actualité (municipales, attentats du 11 septembre, etc.) et veut en tirer profit. Il inaugure dès avril un accès payant à LCI en haut débit qui marquera aussi une nouvelle phase pour une chaîne à la recherche de nouvelles recettes. Sur la base du tarif surtaxé audiotel de 0,56 euro, on peut imaginer des formules à la demi-heure, la journée, la semaine ou au mois. L'offre bas débit de mauvaise qualité devrait disparaître. Les offres de vidéo payantes préfigurent ce nouveau métier d'Internet video provider (IVP), qui tente TF1. La chaîne planche sur de la télévision haut débit (bouquet de chaînes thématiques, interactivité, vidéo à la demande de films, de concerts, de cartoons et de real TV) à travers deux projets : Dream TV pour un accès sur le téléviseur via une diffusion ADSL (ligne téléphonique) et fastf1.fr, pour un accès sur PC via ADSL ou câble.

(1) Le nombre de visiteurs à domicile a progressé de 80 % en un an, passant de 350 000 en janvier 2001 à 650 000 en décembre. (2) Du 21 octobre2001 au 13 janvier2002, staracademy.fr a comptabilisé 65 millions de pages vues et 4,5 millions de visites.

Envoyer par mail un article

« 2002 sera pour TF1 l'année de l'Internet payant »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies