Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Services

Sur Internet, l'amour s'achète

22/02/2002

Des opérateurs en quête de revenus proposent aux internautes en mal d'amour des services de rencontre payants.

Les opérateurs Internet ont tous la même obsession : trouver des services rémunérateurs. Les petites annonces, dans les secteurs de l'emploi ou de l'immobilier, ont déjà fait leurs preuves et rapportent de l'argent. Les opérateurs s'enhardissent donc et tentent de surfer sur une nouvelle tendance : les petites annonces amoureuses payantes. Signe d'un engouement du public et de l'existence d'un marché, la concurrence commence à s'aiguiser.

17millions de jeunes utilisateurs aux États-Unis

Marc Simoncini, ancien PDG et fondateur d'ifrance, le site de communautés revendu au groupe Vivendi Universal en mai 2000, vient ainsi d'annoncer le lancement d'un outil de rencontres pour internautes célibataires âgés de 25 à 49ans. Baptisé Meetic, de l'anglais « to meet », qui signifie rencontrer, ce service offre dès à présent la possibilité à tous de s'inscrire, mais n'ouvrira ses portes qu'à la mi-avril.« L'inscription et la consultation sont et resteront gratuites,indique Christophe Salanon, directeur général et ancien directeur marketing de Spray et de Genie.fr.Utiliser notre moteur de calcul de compatibilité fera en revanche l'objet d'un mode de paiement original, à l'acte ou à l'abonnement. »

Un tel système existe déjà, notamment en Grande-Bretagne, où uDate.com affiche quelque 160 000membres et un résultat positif de 600 000 euros au troisième trimestre 2001. Aux États-Unis, 17 millions de jeunes auraient opté pour la drague en ligne, selon l'institut Pew Internet&American Life. Le leader, Match.com, recense pas moins de 240 000 inscrits et annonce un chiffre d'affaires en augmentation de 145 % sur un an, à 20 millions d'euros pour le dernier trimestre 2001.« Ce secteur est l'un des rares à ne pas avoir souffert des attentats du 11 septembre,souligne Christophe Salanon.La demande est importante, les revenus sont en augmentation et les actions orientées à la hausse. »

Terrain déjà concurrentiel

En quête de partenaires auxquels il souhaite proposer son service en marque blanche, Meetic évite toutefois de communiquer sur ses objectifs. D'autant que la société ne se lance pas, en France, sur un terrain totalement vierge. Créé au mois de juillet 2000, Mobilabs est l'éditeur d'Allofriends, qui se présente comme une plate-forme de services de mise en relation multiaccès (WAP, Web, SMS) intégrant la localisation, qui cible les 18-35 ans.« Il suffit de s'inscrire, de renseigner son profil,explique Vincent Sider, son PDG.Un agent se charge alors de classer les personnes les plus proches de vous par leur profil et leur localisation. »Depuis le lancement de l'entreprise, 50 000personnes ont laissé leurs coordonnées, et Allofriends compte 10 000personnes actives dans sa base.

Mobilabs, qui commercialise son service en marque blanche auprès des opérateurs mobiles, des communautés, médias et entreprises, se rémunère aussi sur la communication vocale, le SMS et l'audiotel, qui génèrent un nombre de minutes important chez les opérateurs comme Orange.

Envoyer par mail un article

Sur Internet, l'amour s'achète

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies