Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AGENCES

Heptaline, une vie après le site

08/03/2002

Front Office : tel est le nom de l'équipe de cinq personnes mise en place au sein de la Web agency Heptaline, pour répondre aux besoins de maintenance de sites exprimés par les annonceurs. Ses interventions portent sur des projets ponctuels, pouvant durer de vingt-quatre heures à une semaine, et sur des travaux de maintenance permanente, comme la production de contenus éditoriaux clés en main, l'animation de forums de discussion, etc. Ses services sont facturés 762 euros la journée. Le tarif varie ensuite de 380 à 3 800 euros, selon le volume et la durée du travail requis.« Nous espérons ainsi fidéliser nos clients, mais aussi répondre à la demande de sociétés dont le site n'a pas été conçu chez nous »,souligne Cyril Bonnaud, directeur général d'Heptaline. Parmi ses clients figure, par exemple, Auguste-Thouard, le groupe de services immobiliers aux entreprises.

Des revenus réguliers

« Très sollicitées au niveau de la création de sites, les grosses Web agencies délaissent la maintenance »,argumente Cyril Bonnaud. Une opinion que ne partage pas Alain Peron, directeur général de l'agence Nurun :« Nous n'avons pas d'offre spécifique, mais nous proposons bien sûr des prestations de maintenance, dont le tarif dépend entièrement du client et de ses besoins. »Nurun, qui insiste sur son rôle de conseil, préfère s'inscrire dans la durée avec les annonceurs, comme L'Oréal ou BMW, qui figurent dans son portefeuille.« Il est plus simple pour eux d'avoir toujours affaire aux mêmes interlocuteurs. D'autant qu'avec le temps, ces derniers acquièrent une connaissance intime de la marque et de ses enjeux »,indique Alain Peron.

Quelles que soient les modalités de leur offre, toutes les agences sont en tout cas d'accord sur un point : la vie d'un site ne s'arrête pas à sa mise en ligne. Et, surtout, le marché de la maintenance leur permet de s'assurer des revenus réguliers.

Envoyer par mail un article

Heptaline, une vie après le site

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W