Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Audiovisuel

Câble et satellite : l'info dope l'audience

15/03/2002

La seconde vague de MédiaCabSat souligne la progression des chaînes d'information, dopées par l'actualité post- 11 septembre dont profitent aussi les chaînes de découverte et d'évasion.

Les résultats de la seconde vague de l'étude MédiaCabSat, publiés mardi 12 mars par Médiamétrie, confirment l'installation dans le paysage audiovisuel des chaînes de complément. Celles-ci fédèrent un tiers de l'audience totale de la télévision (32 %). Par rapport à la dernière étude, il y a six mois, le taux d'équipement des foyers progresse de 1,1 % (22,4 %), le taux d'abonnement de 4,4 % (à 11 868 000personnes).

LCI et Tiji étonnent

« On constate un véritable engouement pour le câble et le satellite »,souligne Christine Pouquet, directrice des études chez Initiative Média. Regain que l'on doit essentiellement à CanalSatellite (+7,7% d'abonnés) et TPS (+13,8%) tandis que le câble a perdu 200 000 foyers abonnés (ils sont aujourd'hui 4 586 000).« Entre les deux vagues, l'audience globale des chaînes de complément a progressé de 21,5 % »,calcule pour sa part Emmanuel Charonnat, le directeur général de Carat TV. Autre indice de bonne santé du secteur :« En nombre de téléspectateurs moyens, 43 chaînes sont en progression et seulement 17 en baisse. »

Sans surprise, RTL9 continue de mener la course. En dépit de cette visibilité accrue, la chaîne dirigée par Claude Berda, reprise depuis fin 2001 sur CanalSatellite, cède un peu de terrain. Juste derrière elle, Eurosport reste la seule chaîne à afficher une audience cumulée de plus de 6 millions d'individus. À la troisième place, LCI crée la surprise. En six mois, la chaîne info du groupe TF1 gagne cinq places et touche désormais près de 5 millions de téléspectateurs.« L'effet des attentats du 11 septembre est incontestable,commente Christine Pouquet.Le besoin d'information a profité à la chaîne la plus installée en termes de notoriété. »Jean-Claude Dassier, son directeur général, tempère :« À actualité égale, LCI est la seule à progresser significativement. Avec 2 % de part d'audience sur les CSP +, elle arrive en tête du classement, ex æquo avec Eurosport. »La hausse d'Euronews et d'iTélévision est plus modérée, à 0,1 %. Détail curieux que souligne Emmanuel Charonnat :« De toute la période étudiée, le 11 septembre reste le plus mauvais jour d'audience pour les chaînes de complément. »

La rentrée 2001 a également profité aux chaînes documentaires (Voyage et Odyssée en tête). Elles cumulent une part d'audience en hausse de 42 % entre les deux vagues. De même, National Geographic Channel, arrivée fin septembre sur CanalSatellite et sur le câble, fait une belle entrée, à 0,2 % de part d'audience. Autre entrée fracassante, celle de TPS Star. Lancée en septembre avec une recette éprouvée (cinéma et football), la chaîne premium de TPS s'arroge la treizième place, avec 0,6 % de part d'audience.« C'est d'autant plus prometteur que nous étions seulement diffusés sur TPS au moment de l'étude »,explique Philippe Bony, directeur général de TPS Cinéma, qui souligne le succès des chaînes de cinéma de TPS.

L'autre surprise de cette vague est l'entrée en force de Tiji. Destinée aux tout-petits, la chaîne lancée il y a un an par Canal J enregistre déjà une part d'audience de 0,4 %. Un score d'autant plus remarquable que« Tiji n'est reprise pour l'instant que sur moins du tiers des familles abonnées »,souligne la chaîne. Par ailleurs, en dépit d'une concurrence acharnée, Canal J conserve sa troisième place, à 1,3 % de part d'audience, et progresse sur sa zone de réception. Le marketing programmes de Canal J, qui a choisi de fédérer un public plus large que les 4-10ans, semble porter ses fruits. La chaîne progresse aussi sur sa zone de diffusion. À l'exception de Cartoon Network, qui se maintient, les autres chaînes pour enfants cèdent du terrain sur les 4 ans et plus, la plus grande dégringolade revenant à Fox Kids, qui perd 0,4 % de part d'audience. Le phénomène est d'autant plus inquiétant pour ces chaînes que le câble et le satellite semblent moins attractifs sur les 4-14 ans. Sur cette cible, l'audience globale cède deux points, à 45,5 %. Cette désaffection est nette sur le câble (- 2 points) et sur CanalSatellite (-3 points). Seule TPS, dont l'offre se résume à Télétoon, reste stable.« Certaines des chaînes musicales perdent aussi du terrain,remarque Isabelle Martinoli, chef de groupe TV chez Initiative Média,notamment celles qui s'adressent aux 15-24 ans comme MTV et MCM, contrairement à M6 Music et RFM TV, au public plus adulte, qui se maintiennent. »Emmanuel Charonnat y voit l'effet des émissions de téléréalité musicaleStar AcademyetPopstars.

Quant à TF6, qui avait créé la surprise il y a six mois, elle poursuit sa progression. La cible féminine ne semble plus faire recette, qu'il s'agisse de RTL9 ou de Téva. Canal Jimmy sera sans doute un peu déçue. La refonte totale de la grille, en septembre, n'a pas d'incidence sur l'audience, qui plafonne à 0,2 %. Pour finir, on peut craindre pour la survie de sept des chaînes du classement - AlloCinéTV, Bloomberg TV France, Ciné Info, KTO, Mezzo, Santé Vie et Zik -, qui restent à 0 % de part d'audience.

Envoyer par mail un article

Câble et satellite : l'info dope l'audience

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.