Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

Les ondes moyennes très courtisées

22/03/2002

Les candidatures pour une fréquence en ondes moyennes se multiplient. Le CSA devra trancher entre les dossiers régionaux, les projets communautaires et les demandes des opérateurs FM existants.

Les vieilles ondes moyennes aiguisent les convoitises. Lundi 29 avril, date butoir pour le dépôt des candidatures pour une fréquence en ondes moyennes, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) se retrouvera avec une jolie pile de dossiers. Il y aura plus de demandes que la petite dizaine de fréquences disponibles dans les cinq régions concernées par l'appel à candidatures. Les projets spécifiques, tels Ciel AM, Littoral AM et Superloustic, y côtoieront les demandes des opérateurs FM comme RMC Info, BFM et MFM.

« Nos critères de choix ne sont pas définis,annonce Jacqueline de Guillenchmidt, conseillère au CSA en charge de la radio.Mais il faudra des opérateurs financièrement solides et des dossiers économiquement viables. »

Qualité numérique d'ici à deux ans

Franck Sadia, directeur général de Ciel AM, radio pionnière en ondes moyennes à Paris, plaide pour la reconnaissance des projets faisant une large place à l'information locale.« Nous sommes ravis de cet engouement, mais le CSA devrait logiquement privilégier les stations à dimension régionale »,estime-t-il. L'onde moyenne est aussi un moyen de développement pour les stations déjà présentes en modulation de fréquence.« Nous sommes candidats là où nous ne sommes pas en FM,indique Jean-Luc Mano, président de BFM.Même à Paris, car notre émetteur FM ne couvre pas toute l'Île-de-France. »Quitte à rendre la fréquence FM ?« Cela se discute »,répond-il.« Attention, les ondes moyennes ne seront un succès que si elles sont réservées aux radios parlées, comme aux États-Unis »,avance Alain Weill, le président de RMC Info.

Histoire de décourager les stations musicales ? NRJ Group examine le dossier. MFM s'y est déjà engouffrée, séduite par ce mode de diffusion qui doit bénéficier d'une qualité d'écoute améliorée d'ici à deux ans grâce au numérique.« Il nous faut aller sur d'autres modes de diffusion pour nous développer,justifie Jean-Marc Morandini, directeur général de LV&Co.La qualité d'écoute ? Nous l'aurons à moyen terme. »

Envoyer par mail un article

Les ondes moyennes très courtisées

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies