Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

AUDIOVISUEL

Popstars est une oeuvre

29/03/2002

Le Centre national de la cinématographie maintient l'émission Popstars dans le champ des documentaires. Ce qui lui permet d'être aidée par l'État.

Comment une politique publique de soutien à la création peut-elle se transformer en dispositif de soutien à la télé-réalité ? Telle est la question à laquelle David Kessler, directeur général du Centre national de la cinémato- graphie (CNC), s'est efforcé de répondre dans un rapport remis le 21 mars à Catherine Tasca, la ministre de la Communication. Une façon de faire le point après la bronca des producteurs indépendants, fin 2001, à propos de la qualification dePopstarscomme oeuvre audiovisuelle. Au grand dam des petits producteurs, l'émission de M6 s'assimile en effet à un documentaire. Et bénéficie, à ce titre, d'une aide mécanique qui représente 4,27 % de son budget, soit 122 000 euros.

Contrairement à une émission de plateau commeStar Academy,non éligible au compte de soutien à l'industrie de programmes (Cosip),Pop-starsest, selon David Kessler,« un cas limite entre le jeu et le documentaire ».Mais l'émission entre de droit, selon lui, dans le domaine de l'aide. Explication :« Je ne suis pas favorable, aujourd'hui, à une restriction du champ d'application de la notion d'oeuvre alors qu'un décret vient de redéfinir les obligations de production. »Des magazines, telsCapitalouCulture pub,pourront continuer à être comptabilisés dans les quotas d'oeuvres audiovisuelles, même si cette acceptation ne colle pas à l'esprit de la loi, qui est de favoriser la fiction patrimoniale.« Une large définition inclut les magazines »,justifie-t-il.

Un soutien modulé

David Kessler plaide cependant pour une plus grande transparence du montant des oeuvres aidées et pour une saisine de la commission des aides sélectives, hors de toute procédure automatique, concernant les formats nouveaux ou douteux.« Il nous faut aussi moduler notre soutien suivant le degré de créativité de l'émission »,ajoute- t-il. De nouveaux barèmes devraient donc favoriser les documentaires originaux, tandis que Catherine Tasca propose la création d'un fonds consacré aux émissions pour la jeunesse.

Envoyer par mail un article

Popstars est une oeuvre

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.