Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Présidentielle

Les fournisseurs d'accès interpellent les candidats

29/03/2002

Les fournisseurs d'accès ont adressé des propositions aux candidats à la présidence de la République pour relancer l'Internet grand public.

Il manque une impulsion pour décider les Français à se connecter et combler notre retard »,estime Giuseppe de Martino, secrétaire général de l'AFA (Association des fournisseurs d'accès et de services Internet). Fin décembre 2001, seulement 30,1 % des foyers français étaient connectés, contre une moyenne européenne de 37,7 %.« Les propositions que nous adressons aux candidats sont réalistes, donc applicables, et sans connotation politique,précise Jean-Christophe Le Toquin, délégué de l'AFA.Nous sommes loin des 300 millions d'euros du candidat Jacques Chirac, qui promet un ordinateur par famille ! »

L'association (1) soutient trois mesures financières et fiscales pour alléger le coût de la connexion, qui, pour 89 % des foyers (sondage Louis Harris), est un frein à l'abonnement. Tout d'abord la réduction à 5,5 % de la TVA sur l'accès haut débit, ce qui permettrait de faire passer l'abonnement actuel de 45 à 40 euros par mois. On retrouve d'ailleurs cette proposition dans le programme de Jean-Pierre Chevènement.

L'AFA milite aussi pour l'instauration d'une prime de rentrée de 300 euros, qui aiderait les familles à faibles revenus à s'équiper.« Cela concernerait 100 000familles et donc une enveloppe de 30 millions d'euros »,calcule Jean-Christophe Le Toquin. L'AFA suggère aussi des déductions fiscales pour inciter les entreprises à équiper leurs salariés en matériel et connexion.

La seconde barrière à l'abonnement à Internet réside dans le manque de compétences des Français. L'AFA suggère donc de les former, en développant rapidement des points publics d'accès à Internet et en y assignant des emplois-jeunes pour accompagner les néophytes. Lionel Jospin, dont le gouvernement a favorisé la création de 3 000espaces publics d'accès à Internet et de 5 000emplois-jeunes de formateurs, prévoit de poursuivre et d'équiper d'Internet 7 000lieux publics.

Mais le travail d'éducation n'est pas seulement technique.« Les gens ne savent pas quoi faire d'Internet »,relève Jean-Michel Soulier, président de l'AFA et DGA de Tiscali France.Le troisième volet de propositions s'attache donc à la sensibilisation dès l'école, par des projets pédagogiques, et dans la vie quotidienne, par des campagnes de communication.

Réduire les coûts du haut débit

Enfin, les fournisseurs d'accès demandent à l'État de« réaffirmer son rôle »en matière de protection des libertés publiques et de régulation économique. L'AFA milite pour que la contribution au service universel des abonnés à Internet soit abaissée. Cette taxe, appliquée à la minute téléphonique, grève les forfaits illimités et le haut débit, qui restent pour le moment l'apanage des passionnés et des professionnels.« Internet ne représente que 3 ou 4 % du chiffre d'affaires de la téléphonie en France et fournit 25 % d'une taxe de service public »,s'insurge Stéphane Treppoz, directeur général d'AOL Europe et France. L'opérateur, qui défend le forfait illimité bas débit pour tous, espère que la loi du service universel, rédigée avant l'existence d'Internet, sera révisée d'ici à la fin de l'année. Pour Marie-Christine Levet, PDG de Club-Internet, c'est« l'accélération de l'accès haut débit qui permettra de rattraper le retard français ».Les statistiques semblent lui donner raison, car l'accès haut débit a porté la croissance du marché sur les douze derniers mois. Cependant, l'impulsion décisive suppose de laisser jouer la concurrence, en donnant aux opérateurs alternatifs de meilleures conditions d'accès aux lignes de France Télécom.

(1) L'AFA compte 19 membres dont 6e Sens, 9 Telecom, AOL, Club-Internet, Free, Kertel, Lycos, Noos, NC Numéricâble, Tiscali, Wanadoo, Yahoo.

Envoyer par mail un article

Les fournisseurs d'accès interpellent les candidats

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.