Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RÉGIE

« La rentabilité est attendue fin 2002 »

05/04/2002

Antoine Schouman vient d'être nommé directeur commercial de l'activité régie de Real Media France. Il en présente les nouvelles offres après la fusion entre 24/7 et Real Media.

Real Media a fusionné avec 24/7 Media en octobre dernier. Où en est la réorganisation lancée après cette opération ?

Antoine Schouman.À l'échelle internationale, la fusion nous a permis de réaliser environ 23 millions d'euros d'économies d'échelle, en réduisant de 45 % les effectifs et en choisissant une plate-forme technologique unique de gestion publicitaire. Notre société mère américaine, 24/7 Real Media Inc, vise pour 2002 un chiffre d'affaires de 68 millions d'euros et espère être à l'équilibre, voire assurer la rentabilité dès la fin de l'année.

Votre offre a-t-elle évolué suite à la fusion ?

A.S.La branche américaine 24/7 Media nous a apporté son expertise en matière d'e-mailing. De plus, bien que nous vendions toujours de l'espace au coût pour mille (CPM) à un tarif variant de 10 euros en réseau à 110 euros pour la communication financière, ce n'est plus notre priorité. Nous avons modifié notre approche commerciale : nous avons réduit le nombre de nos sites en portefeuille de quarante à trente, et les avons réuni en cinq groupes thématiques : utilisateurs informatiques, décisionnaires informatiques, économie et finance, actionnaires et médecine. Nous proposons également des formules de couplage et de réseau : l'annonceur désireux de communiquer sur une cible médicale peut, par notre intermédiaire, faire de la publicité sur les sites Quotimed, Atmedica et Caducée.

Souhaitez-vous développer de nouvelles thématiques ?

A.S.Notre maison mère fédère des sites de voyage et d'automobile. Nous sommes donc susceptibles de nous intéresser à des acteurs de ces secteurs.

Quel est l'intérêt de ce type de produits commerciaux ?

A.S.Nous voulons parler aux annonceurs avec un vocabulaire qui leur est familier. Les pages vues avec publicité n'évoquent rien pour les entreprises traditionnelles, toujours plus nombreuses à communiquer sur le Web. Il faut leur donner des indicateurs qu'elles comprennent, comme le coût par visiteur unique garanti, comparable à la notion de GRP.

Combien un annonceur doit-il investir pour une campagne fondée sur ces indicateurs ?

A.S.Le coût dépend de la largeur de la cible. Il faut compter un budget global d'au moins 20 000 euros. Aux États-Unis, 24 juillet Real Media a réalisé une opération pour un annonceur sur le site du New York Times. Grâce à la base de données qualifiée de 16 millions de personnes du quotidien en ligne, nous avons pu garantir l'affinité avec la cible et un nombre minimum de personnes touchées. Nous avons aussi effectué des post-tests et calculé les scores d'agrément, de notoriété, etc. L'opération a coûté plus de 28 000 euros.

Envoyer par mail un article

« La rentabilité est attendue fin 2002 »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W