Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

CINÉMA

Arte en vedette sur la croisette

22/05/1998

Quelle télévision reviendra du Festival bardée de prix? C'est probablement Arte, car onze de ses films ont été sélectionnés.

Avec onze films en compétition, Arte est la chaîne de télévision la plus représentée du Festival international du film de Cannes. Si France2 et France3 couvrent trois des quatre films français sélectionnés (cf.Stratégiesit avec le Studio Canal Plus, àThe Holedu Thaïwanais Tsaï Ming-Liang, en passant parThe Shoedu Letton Lalla Pakalnina, l'intervention d'Arte dépasse largement la sphère franco- allemande.«Nous ne travaillons pas pour aller à Cannes,précise Richard Boidin, directeur du cinéma de la Sept-Arte.C'est même très loin de nos préoccupations. Il se trouve que la rencontre se fait car nous nous tournons naturellement vers des films d'auteur, ceux que l'on sélectionne dans les Festivals à Cannes, à Berlin, à Venise ou à Locarno...»Pourtant non assujettie, à cause de son statut franco-allemand, aux obligations de coproduction des chaînes françaises (cf.Stratégiesction de films en 1997.«Nous participons à une vingtaine de films par an», précise Georges Goldenstern, directeur général de La Sept Cinéma, la filiale de production de la chaîne.«Nous investissons au moins 50% de plus que ce à quoi nous serions astreints - 3% du chiffre d'affaires des chaînes - si nous avions des obligations. De même, nous respectons les quotas ainsi que toute la réglementation concernant la diffusion sans y être soumis»,renchérit Richard Boidin.

Une politique cohérente

Créée par la volonté de Jérôme Clément en 1991, alors que la chaîne a, dès sa création en 1987, investi dans le cinéma, La Sept Cinéma jouit d'une originalité enviable.«C'est la même équipe qui s'occupe des achats, des coproductions, de la programmation et de la communication des films»,remarque Richard Boidin. Cela permet de mettre en place une politique de coproduction et de programmation très cohérente.«Nous avons orienté nos choix selon trois axes majeurs»,continue-t-il. D'abord, parier sur des premiers films. La Sept Cinéma peut ainsi se vanter d'avoir aidé Arnaud Desplechin et Pascale Ferrand à leurs débuts.«Nous coproduisons entre cinq et sept premiers films par année,ajoute Georges Goldenstern.Mais aussi les deuxièmes films, sans automatisme toutefois, voire les troisièmes.»Deuxième axe: la coproduction de films européens, en particulier avec des réalisateurs qui n'ont pas encore atteint une forte notoriété internationale, comme ce fut le cas avec Nanni Moretti à l'époque dePalombella Rossa.«Nous sommes un des rares guichets financiers à être ouverts à l'Europe et au reste du monde,note Richard Boidin.Car nous n'avons pas d'obligation sur la langue utilisée. Or, notre intervention donne accès au marché français. Et quand nous nous engageons, nous le faisons avec des partenaires français.» Enfin, Arte soutient les films français d'auteur, d'Eric Rohmer à Alain Cavalier, en passant par Robert Guédiguian dont elle coproduit le prochain film,A la place du coeur.Sans pouvoir en assurer la promotion, puisqu'elle ne peut monter de magazine de cinéma à cause de sa double programmation, la chaîne s'engage alors par une politique judicieuse d'achat à«accompagner les films de ces auteurs, lors de leur sortie en salles, en diffusant au même moment leurs précédentes oeuvres»,précise Richard Boidin. Arte s'est d'ailleurs engagée dans une politique de mise en valeur du patrimoine cinématographique, en choisissant de diffuser des films muets, qu'elle restaure systématiquement auparavant, à raison d'un par mois en prime time, à partir de la rentrée prochaine.

Envoyer par mail un article

Arte en vedette sur la croisette

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies