Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE

Aux Échos, un nouveau langage pour créer des liens

10/05/2002

La nouvelle version du site du quotidien propose une approche résolument transversale de l'information.

Depuis cinq ans,Les Échos, qui ont mis en place sur Internet leur propre système de gestion de l'information, planchent sur le moyen de relier automatiquement, sur leur site Web, un article et la base documentaire du journal. Jusqu'à présent, ces liens étaient créés par le journaliste au gré des sujets. Depuis début mai, sur lesechos.fr, chaque article est en langage XML et totalement indexé. Ainsi, à la suite d'un article sur Danone, par exemple, l'internaute se voit proposer des liens vers des papiers sur la même entreprise et vers d'autres traitant de l'agroalimentaire. Il trouvera aussi sur la même page le cours de Bourse de la société et, en accès payant, un dossier financier (source Coface et SCRL), des fiches sur ses dirigeants et les dix derniers articles parus sur l'entreprise.« Avec cette nouvelle version, lesechos.fr devient la première base de données économique et financière sur Internet, en permettant à l'internaute de remettre l'information dans son contexte économique, sectoriel et concurrentiel en un seul clic,commente Philippe Jannet, directeur des éditions électroniques desÉchos. Le XML indexé permet également d'alimenter des services sur téléphone (Audiotel), WAP, SMS, PDA et télévision interactive. »

équilibre en 2002

Le site a également simplifié la navigation et propose désormais cinq entrées :Les Échos(le sommaire du quotidien et quelques articles en libre accès), Info en direct, Bourse, Finances perso et une nouvelle rubrique, Entreprises. La recherche se fait par ordre alphabétique. Un code couleur permet de savoir si l'information proposée est sectorielle, boursière ou issue du quotidien, et surtout si elle est payante ou non. Lesechos.fr propose un abonnement Gold (le journal en ligne, les archives et les alertes) à 300 euros par an ou une formule couplant le quotidien papier et le Web pour 460 euros. Outre les abonnements et la publicité, le site compte - à parité - sur la vente de contenus comme troisième source de revenus.« Le marché de la syndication est un peu illusoire. Ce qui rapporte davantage, c'est la vente à des agrégateurs de contenus »,estime Philippe Jannet.

La chute de l'e-pub n'a cependant pas épargné le site (2,5 millions de visites, 16 millions de pages vues), dont le modèle a toujours été payant. L'équipe est composée d'une cinquantaine de collaborateurs, dont vingt journalistes. Elle a dû toutefois se séparer de huit personnes, dont trois à la régie, en début d'année. L'équilibre, prévu en 2001, devrait être atteint fin 2002.

Envoyer par mail un article

Aux Échos, un nouveau langage pour créer des liens

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.