Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE

Newbiz renonce à Internet

17/05/2002

Le mensuelNewbiz, lancé par les groupes Tests et L'Express en juin 2000 et repris en janvier dernier par L'Île des médias, est bel et bien enterré. Son nouveau propriétaire, Renaud de la Baume, qui a dû faire face au départ de toute l'équipe fondatrice, prépare une nouvelle formule pour le 6 juin. Il garde le titre, mais change le format et surtout la ligne éditoriale.« C'est fini, on ne parle plus de la nouvelle économie,commente le nouveau directeur de la publication.Internet fait désormais partie de l'économie classique. Nous allons en revanche nous intéresser aux secteurs de l'économie animés par les nouvelles technologies ».

Le sujet de couverture de ce mois-ci, la télévision numérique terrestre, préfigure ce repositionnement.« Nous allons traiter de grands sujets de société et économiques à rebrousse-poil, avec un ton plus mordant »,poursuit l'ancien journaliste financier deLibération. Autour de Grégoire Bardin, rédacteur en chef, et de Jean-Édouard Choppin, rédacteur en chef adjoint, l'équipe est surtout composée de pigistes.« Nous avons divisé les coûts fixes par deux »,souligne Renaud de la Baume, qui dispose de 2 millions d'euros, soit assez pour tenir plusieurs mois.

Tarifs en baisse

L'enjeu de cette nouvelle formule, c'est la survie du titre, qui affichait en 2001 un chiffre d'affaires de 5,4 millions d'euros net, dont 3,9 millions en publicité. Tout est fait pour relancer la diffusion, avec l'ambition de maintenir le niveau de 2001 (63 500exemplaires). Sur le plan publicitaire, la régie a été confiée à RP2D, de Daphné Djian, qui commercialise déjàLe Vrai Papier journalde Karl Zéro. Pour convaincre annonceurs et lecteurs,Newbizbaisse ses tarifs publicitaires de 20 % et son prix de vente de 30 % (à 2 euros) lors des deux premiers mois de relance. On ne devrait pas passer à côté dans les kiosques : 150 000 euros vont être investis en promotion.

Renaud de la Baume se concentre sur ce titre après avoir dû se résoudre à arrêterTransfert, repris en octobre dernier.« Nous avons diminué les coûts de structure comme prévu, et nous aurions atteint l'équilibre si nos recettes publicitaires s'étaient maintenues à 61 000 euros par mois,indique Christophe Agnus, le fondateur du mensuel.Mais le marché s'est effondré de 60 % en six mois, sans perspective de redémarrage ». Zen, il va prendre quelques vacances. Ce qui n'est pas du tout au programme de Renaud de la Baume.

Envoyer par mail un article

Newbiz renonce à Internet

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies