Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Presse

Le repreneur du Nouvel Éco veut aussi s'offrir BFM

14/06/2002

Propriétaire du Journal de l'automobile, Jacob Abbou veut créer un groupe de médias en exploitant au mieux les synergies.

A cinquante-neuf ans, Jacob Abbou va devoir s'habituer aux projecteurs. Discret propriétaire duJournal de l'automobile, deTribune juiveet des magazines informatiquesGen4ouMCV, il vient d'acheter le quinzomadaireLe Nouvel Économiste(74 458 exemplaires de DFP en 2001) et est candidat au rachat de la radio économique BFM. La station perd aujourd'hui 3,8 millions d'euros par an. Depuis son lancement, en 1992, les pertes cumulées, épongées par ses actionnaires, atteindraient 33,5 millions d'euros.« J'ai besoin de la majorité des parts pour piloter l'entreprise,explique Jacob Abbou.J'ai fait une proposition, mais aujourd'hui[mardi 11 juin en milieu de journée], le périmètre de l'accord n'est pas arrêté. »

Rapide en affaires

Une chose est sûre : s'il l'emporte, ce repreneur d'entreprises ne fera pas de sentiment. Jean-Luc Mano, le PDG de BFM, s'en est ému en rappelant qu'on ne pouvait pas priver sa station de toute ressource.« Il faut ramener l'entreprise à la réalité du marché,affirme-t-il.Soit on réussit à trouver un réseau national en investissant dans des acquisitions externes, soit on vise l'équilibre avec un budget de 6 à 7,5 millions d'euros et non plus de 13 millions. Cela suffit pour faire une bonne radio en attendant le retour du marché. »À la clé, une réduction drastique des effectifs. Mais l'homme se dit pressé.« Si le dossier n'est pas bouclé en juin, je passerai à autre chose ». Dit-il vrai ?« La déontologie ne l'étouffe pas,estime un ancien compagnon d'affaires.C'est quand il vous tape dans la main que vous devez commencer à vous méfier. Mais il est intelligent et sait gérer une entreprise. »

Sa rapidité en affaires a en tout cas convaincu les actionnaires duNouvel Économiste, Paul Dubrule et Gérard Pélisson, de céder le titre sans avoir pris connaissance du plan de reprise piloté par Yannick Le Bourdonnec, directeur de la rédaction. Jacob Abbou veut résorber très vite un déficit récurrent de plus de 3,8 millions d'euros d'un titre qui n'a, comme BFM, jamais été rentable. Son plan est simple : exploitation des synergies, retour au rythme hebdomadaire, baisse du prix de 1,50 euro, réduction des tirages et concentration du propos sur quelques secteurs économiques précis.« Il faut revenir à un positionnement de " middle management " entre la presse professionnelle et la presse généraliste », affirme-t-il. Sur les traces de Yannick Le Bourdonnec et Guillaume Dubois, démissionnaires, la rédaction l'attend au tournant.« C'est un remake deLa Vérité si je menset duParrain,raconte un journaliste.Il alterne séduction et intimidation. »Il en faudrait plus pour ébranler le nouveau propriétaire. Pour Jacob Abbou, ces initiatives doivent servir un plan d'ensemble plus vaste.« Mes activités de presse ont généré 15 à 18 millions d'euros en 2001. Je vise 53 à 60 millions pour début 2003. »

Dans son bureau de Sèvres, cet enseignant aux mastères Entreprises d'HEC a dessiné à l'intention de ses étudiants l'organigramme du futur groupe : en haut, BFM etLe Nouvel Écos'alimentent en informations et s'appuient sur cinq à six branches de presse spécialisée. Une seule est d'ores et déjà en place : celle qui éditeLe Journal de l'automobile(7 000exemplaires, selon l'éditeur).« Avant la fin de l'année, cette organisation sera en place »,affirme Jacob Abbou. Il a du pain sur la planche et... des atouts. Personnalité contestée, l'homme d'affaires bénéficie du soutien de certains de ses pairs. Ancien propriétaire duNouvel Économiste,Henri J. Nijdam évoque« un homme d'honneur, qui fait preuve de bon sens et d'écoute ».

Envoyer par mail un article

Le repreneur du Nouvel Éco veut aussi s'offrir BFM

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies