Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE

Flottement chez PVC

21/06/2002

Les Publications de la vie catholique, éditeur de Télérama et de La Vie, font face à plusieurs départs dans un contexte de recomposition de l'actionnariat.

Frojal n'est plus seul à convoiter les 25 % du capital des Publications de la vie catholique mis en vente par les familles actionnaires. Hésitant devant la spécificité du statut des journalistes et la crise de la publicité, ce holding des éditions juridiques Francis Lefebvre a laissé revenir la candidature duMonde...dans un climat d'inquiétude pour les salariés. Les syndicats et les associations du personnel s'élèvent, en effet, contre la suppression, le 5 juin, de la clause statutaire interdisant de détenir plus de 27 % du capital.« On se trouve sans défense face à d'éventuels entrants commeLe MondeouOuest France.On est loin du discours de départ à teneur idéologique et familiale »,déplore un représentant syndical. «Le déblocage de cette clause était une évidence depuis le début des négociations avec les acquéreurs potentiels,réplique Gilles de Courtivron, président du directoire.Personne ne serait entré sans cela. »En clair, les nouveaux arrivants souhaitent prendre à terme le contrôle de PVC.

4,2 M

E

de résultat d'exploitation en 2001

Le groupe n'est pourtant pas au sommet de sa forme. Objet d'une nouvelle formule en avril 2001,La Viepeine à redémarrer.Téléramadoit faire face au départ conflictuel d'Alain Rémond, figure emblématique et auteur d'une rubrique très lue, Mon oeil. Toujours dans le pôle Télérama, le site de l'INA, acheté 2,3 millions d'euros à la fin 2000, a subi de plein fouet la chute du marché de l'emploi dans le multimédia.« L'investissement est moins bon que prévu, mais nous serons malgré tout proche de l'équilibre en 2002 »,précise Gilles de Courtivron. Enfin, au sein de la régie Publicat, le renouvellement pour cinq ans d'André Biecheler à la présidence a provoqué le départ du directeur général, Tristan Gayet. Il ne sera pas remplacé avant l'arrivée d'un nouvel actionnaire. Le groupe n'est cependant pas en péril. Le résultat d'exploitation s'élevait à 4,2millions d'euros en 2001, contre 5,4 millions en 2000. Et, pour la première fois en 2001, la filiale jeunesse Fleurus a atteint l'équilibre.

Envoyer par mail un article

Flottement chez PVC

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.