Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

L'info en souffrance

30/08/2002

Confrontées à de graves crises financières, BFM et Sport O'FM cherchent leur salut dans de nouveaux formats et des réductions d'effectifs.

Les petites radios d'info souffrent. Cet été, BFM et Sport O'FM ont été mises en redressement judiciaire. Difficile pour elles de faire le poids face à France Info, RTL et Europe 1. Un trio qu'ambitionne de rejoindre RMC Info, dont le président, Alain Weill, promet l'équilibre en 2003, deux ans après son reformatage.

BFM et Sport O'FM souffrent de revenus publicitaires insuffisants : moins de 6 millions d'euros prévus cette année chez BFM pour une grille qui en coûte le double, 300 000 à 600 000 euros pour Sport O'FM qui, elle, a besoin d'environ cinq fois plus.« Pour BFM, il s'agit d'une question de coûts plus que de recettes »,confie Alain Weill, l'un des repreneurs éventuels. Comme les autres dossiers de reprise, celui de Jacob Abbou et un projet interne, le sien mise sur le retour de BFM à un format très ciblé, axé sur l'économie et les affaires. Chacun a jusqu'au 4 septembre pour déposer un plan de reprise au tribunal de commerce de Nanterre. Tous les projets prévoient une réduction importante des effectifs : les collaborateurs des deux stations redoutent qu'elle ne porte sur la moitié des postes. Chez Sport O'FM, on évoque aussi un possible changement de format en raison de l'arrivée d'un nouveau président, Sam Bernett. Le sport laisserait la place au cinéma. Mais, là encore, le dernier essai sur ce format, Hit FM, avait échoué.

Envoyer par mail un article

L'info en souffrance

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.