Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Audiovisuel

Les bouquets font leur cinéma

20/09/2002

L'offensive de CanalSatellite sur le cinéma relance la guerre avec TPS. Pas moins de dix-huit chaînes sont aujourd'hui diffusées sur les deux bouquets.

Guillaume de Posch, le directeur général adjoint en charge des programmes et des services de TPS, ne décolère pas.« Trop de cinéma tue le cinéma »,tempête-t-il. De prolifique, l'offre cinéma serait en effet devenue, selon lui, pléthorique depuis le lancement par CanalSatellite, le 15 septembre, d'une nouvelle offre. Le bouquet propose ainsi douze chaînes cinéma, dont dix nouvelles ou reformatées. Outre TCM, AlloCinéInfo et XXL, il s'agit de six déclinaisons de CinéCinémas : Premier (films des dix dernières années), Émotion (mélos, psychodrames), Frisson (aventure, action, fantastique, horreur), Auteur (cinéma indépendant), Succès (divertissement des années 50 à 90) et Classic.« Déclinées par thèmes, ces chaînes sont conçues en fonction des différentes familles d'affinités et de désir »,précise Didier Lupfer, directeur général adjoint de MultiThématiques, l'éditeur des chaînes. Parallèlement, CanalSatellite propose, en option, les quatre nouvelles chaînes « Ciné Box » du groupe AB : Ciné Box Polar, Ciné Box Fx (fantastique et science-fiction), Ciné Box Comic et Ciné Box, la chaîne vitrine. Au total, 3 500nouveaux films seront proposés chaque année par le bouquet, sans oublier Canal + et ses trois déclinaisons numériques, Canal+ 16/9, CinéCinémas 16/9 et le service de paiement à la séance Kiosque.

Trop de chaînes?

Une telle déferlante laisse-t-elle sa part à TPS ? Au sein de TPS Premium, la plate-forme regroupe les cinq chaînes Cinestar 1 et 2, Cinéfaz, Cinétoile et surtout TPS Star, la chaîne à succès sur le cinéma et le foot créée en novembre 2001. Si l'on y ajoute Action, XXL et le service de paiement à la séance Multivision, l'offre atteint quelque 700 à 850 films par an. Le cinéma a beau être la principale motivation d'abonnement avec le football, 16 % des abonnés de TPS estiment, selon des études internes, qu'il y a trop de chaînes, contre 7 % en 1997.« Plutôt que de multiplier les canaux, nous préférons mieux qualifier l'offre,plaide Guillaume de Posch.C'est pourquoi nous investissons dans les gros succès récents. »Les accords avec les majors (MGM/United Artists, New Regency, Columbia, Dreamworks) et la reconduction pour cinq ans du contrat avec Paramount« garantissent un choix de films inédits ». Cet été, TPS a acquis, moyennant 9 millions d'euros et au terme d'un tirage au sort, la moitié du catalogue de Studio Universal, dont quelques grosses cartouches (Le Grinch,Le Retour de la momie,American Pie 2, etc.). Un investissement à ajouter à l'engagement de TPS dans la production de films français (TanguyouLe Boulet), à hauteur de 30 millions d'euros cette année.

Du cinéma, il n'y en a jamais trop, assure de son côté Isabelle Parize, le PDG de CanalSatellite, qui s'appuie sur les contrats de MultiThématiques (Fox, Warner, Studio Universal, Miramax, Newline) et de Canal + avec les grands studios.« Les amateurs de cinéma sont surconsommateurs de télévision, à raison de cinq heures par jour contre quatre en moyenne pour l'ensemble des Français,explique-t-elle.Ils sont aussi de gros aficionados de cinéma en salles et de DVD. »Or, les études ont montré que les abonnés de CanalSatellite souffraient de l'organisation marketing de l'offre cinéma du bouquet. D'où l'idée de thématiser l'offre de CinéCinémas,« mieux adaptée à cette nouvelle façon de consommer le cinéma à la télévision, de plus en plus personnalisée, en visant des niches de plus en plus précises »,poursuit-elle. Reste à savoir, en dehors du coût d'une telle multiplication de chaînes, si le marché français peut les absorber. Guillaume de Posch redoute« la banalisation du produit cinéma et l'émiettement de l'audience ». Un risque que pointe régulièrement l'étude MédiaCabSat.

Envoyer par mail un article

Les bouquets font leur cinéma

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies

W