Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

Radio Classique souhaite exporter son format à l'étranger

20/09/2002

Radio Classique, qui s'apprête à célébrer ses vingt ans, affiche une bonne santé financière. Explications de sa présidente, Élisabeth Descombes.

DI Group pourrait se retirer de LV&Co, propriétaire de MFM et Voltage. Qu'en est-il pour Radio Classique ?

Élisabeth Descombes.Notre actionnaire manifeste sa volonté que Radio Classique reste dans le giron de DI Group.

Comment expliquez-vous que Radio Classique se porte bien alors que BFM, elle, est en difficulté ?

É.D.Radio Classique est effet bénéficiaire. Elle fonctionne avec la moitié du budget de BFM, sur une double thématique de musique classique et d'info, et avec trente-cinq personnes. Nous avons une gestion extrêmement serrée et un budget de fonctionnement rationalisé. Avec moins de deux points d'audience, j'estime qu'une radio thématique doit avoir un format pointu et une promesse précise.

Quelles sont vos priorités ?

É.D.Nous avons déjà décalé nos tranches d'information en les démarrant une demi-heure plus tôt, à 6 h 30 et 18 h 30. Nous collons ainsi aux habitudes de notre public, qui est de moins en moins parisien. Depuis dix-huit mois, nous avons sept nouvelles fréquences, et nous comptons encore nous développer. Les élus locaux nous réclament ! Enfin, nous étudions la possibilité de nous étendre à l'étranger, dans des zones francophones.

Quel est votre objectif d'audience ?

É.D.Radio Classique vise les 2 % d'audience sur une cible de plus de quinze ans. Notre problématique n'est pas de faire une meilleure grille, mais d'acquérir de la notoriété en régions et sur nos plages d'information.

Envoyer par mail un article

Radio Classique souhaite exporter son format à l'étranger

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.