Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

FOURNISSEUR D'ACCÈS

Prix bas sur le haut débit

27/09/2002

Le fournisseur d'accès à Internet Free lance une offre ADSL au prix des forfaits illimités en bas débit.

Free, le fournisseur d'accès du groupe Iliad, poursuit sa stratégie de franc-tireur. Après s'être fait remarquer avec son accès dit « gratuit » (sans abonnement, avec paiement des communications locales) et son forfait bas débit de 50 heures à 15 euros, il se lance dans la bataille de l'Internet rapide, où se disputent à la fois les câblo-opérateurs, avec leur offre haut débit, et les fournisseurs d'accès à Internet (FAI), avec leur pack ADSL. Pour le consommateur, le haut débit a le double avantage de libérer la ligne de téléphone et d'accélérer par dix la connexion illimitée à Internet (réception en 512 kb/s contre 56 kb/s en bas débit).

Un défi à la concurrence

Seul frein à ce nouveau mode d'accès : son coût. Les offres des FAI (Wanadoo, Tiscali, AOL) destinées au grand public tournent autour de 45 euros par mois. Club Internet propose actuellement une promotion à 35 euros par mois (modem offert), mais pour une période de trois ou six mois correspondant à un engagement de 12 ou 24mois. Free déboule avec une offre défiant toute concurrence, à 30 euros par mois (modem et frais d'installation offerts), soit quasiment le prix des offres illimitées bas débit d'AOL ou Tiscali (25 euros).« Une étude nous a révélé que 97 % des internautes consommaient moins de 50 heures par mois,indique Michael Boukobza, directeur général adjoint de Free.Lancer une offre illimitée en bas débit n'aurait pas été pertinent, c'est un mauvais combat. »Une pierre dans le jardin d'AOL, chantre de l'illimité bas débit (1).

Pas de campagne TV et vente directe sur site

« Notre offre est rentable,affirme Michael Boukobza.Elle a été possible grâce à la baisse de 30 % des coûts de production liés à la baisse des tarifs de dégroupage et de ventes de gros de France Télécom obtenus par l'ART. Nous sommes le seul fournisseur d'accès français rentable(2), car nous possédons nos infrastructures téléphoniques et nous dépensons peu en marketing. »Pour la promotion de ce nouveau forfait, Free ne réalise d'ailleurs aucune campagne TV ni d'opération sur le terrain, mais des annonces en presse informatique et du marketing direct. Et la vente se fait en direct par inscription en ligne sur free.fr. Le FAI estime que plus de la moitié de ses abonnés seront en haut débit d'ici à trois ans, ce qui devrait représenter environ 1 million d'internautes.

(1) Avec 1,3 million d'abonnés actifs, Free se déclare deuxième fournisseur d'accès à l'Internet français, au coude-à-coude avec AOL.

(2) Le groupe Iliad, avec Free, online.net, 3617 Annu, One Tel, réalise 150 millions d'euros de chiffre d'affaires pour 20 millions d'euros de bénéfices attendus pour 2002.

Envoyer par mail un article

Prix bas sur le haut débit

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.