Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION

Le Lay voit plus grand pour TV Breizh

11/10/2002

C'est un Patrick Le Lay fier et très offensif qui vient de fêter les deux ans de son « bébé », TV Breizh. Fier, parce que la chaîne, - aux destinées de laquelle il préside -, «s'est installée »et qu'elle lance un journal d'information,Actu Breizh,diffusé 7 jours sur 7 à 19 heures. Un pari rendu possible grâce au rachat, cet été, de l'agence Ouest Info, déjà fournisseur d'images pour les JT de TF1 et LCI.

Candidate à la fréquence de Nantes

Une dizaine de journalistes reporters d'images ont été recrutés pour l'occasion.« L'information, c'est cher[un surcoût d'environ 750 000 euros],mais cela marque l'identité d'une chaîne »,avance Patrick Le Lay, qui n'entend pas s'arrêter en si bon chemin. Priorité des priorités : étendre la couverture de la chaîne,« déjà l'une des mieux initialisées du câble et du satellite ».Peu confiante dans le numérique terrestre, bien que candidate, TV Breizh lorgne sur les fréquences analogiques. La chaîne, basée à Lorient, est candidate à la fréquence de Nantes, qui fait l'objet d'un appel à candidatures du CSA jusqu'à fin octobre. Un projet pour lequel TV Breizh doit trouver un partenaire - normalement, Ouest-France -,« l'absurdité de la réglementation française »lui interdisant d'être actionnaire à plus de 49 %. Et Patrick Le Lay de fustiger« l'incompétence généralisée dans le processus d'analyse de ce qu'il y a à faire pour une télévision moderne »et le manque de soutien du conseil régional.« En deux ans, nous avons dépensé 1,8 million d'euros pour doubler les programmes en breton »,rappelle Rozenn Milin, directrice générale de la chaîne.

Envoyer par mail un article

Le Lay voit plus grand pour TV Breizh

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.