Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Étude

Les vrais visages de l'Île-de-France

01/11/2002

Paris Médias se penche sur les modes de vie et la consommation médias des Franciliens. Cette nouvelle étude d'Ipsos Médias a identifié huit groupes de populations au comportement spécifique.

Le nombre élevé des présouscripteurs à Paris Médias, la nouvelle étude d'Ipsos Médias, consacrée au style de vie et aux comportements médias des habitants d'Île-de-France (lire l'encadré), souligne l'intérêt des annonceurs pour cette population globalement plus jeune, plus diplômée et plus riche que l'ensemble des Français.« Dans cette région, on trouve davantage de célibataires et de familles monoparentales qu'ailleurs,analyse Olivier Daufresne, directeur du pôle Mesure des médias d'Ipsos Médias.Ce qui influe sur leur consommation et leur mode de vie. »C'est en Île-de-France, par exemple, qu'on achète le plus de livres, de CD et de DVD. C'est également là où les activités artistiques et sportives sont les plus pratiquées et où les temps de transport quotidiens sont les plus longs. Du coup, la consommation médias des Franciliens est particulière. Mieux, elle change en fonction des modes de vie de chacun. Ipsos a identifié huit grands groupes de populations dont le comportement médias est spécifique. Ils sont qualifiés par des titres de films.

American Pie

Ces grands adolescents (15-24ans) qui accordent une part importante à leurs loisirs représentent 10,9 % de la population francilienne. Accros au sport et à la musique, ils sont très mobiles et sortent beaucoup. Ils sont surconsommateurs de presse culture-loisirs-musique-voyages-auto-moto, d'Internet (indice 134) et de cinéma (indice 171). En radio, on les retrouve sans surprise sur les stations musicales comme NRJ, Skyrock et Fun Radio. Il est aussi possible de les toucher en grand nombre sur les chaînes de sport et les télévisions musicales, mais aussi devant les séries TV commeSex and the cityouAlly McBeal.

The Full Monty

Pour toucher ces classes moyennes (12,4 % des Franciliens), les médias ne sont pas vraiment adaptés. Comme le remarque Bruno Lenain, directeur d'études chez Ipsos Médias,« ce sont de faibles consommateurs tous médias ».Actifs, CSP-, ils habitent plutôt en petite et grande couronne et sont majoritairement locataires d'un appartement. Tout juste peut-on noter chez eux une légère surconsommation de radios musicales (indice 106) et de chaînes cinéma sur le câble et le satellite.

Une Famille formidable

Ces couples avec enfants représentent 18,7 % de la population d'Île-de-France. Propriétaires de leur maison en grande couronne, ils s'intéressent beaucoup à son aménagement et, plus généralement, à un certain art de vivre. Il n'est donc pas étonnant de les voir dévorer la presse maison-décoration-jardin et les magazines auto-moto. Ils regardent beaucoup la télévision : les généralistes, les chaînes de cinéma, les télévisions pour enfants et les séries TV. À la radio, leur préférence va vers les stations musicales (indice 126).

Jet Set

Ces jeunes actifs branchés, qui sortent beaucoup, représentent 11,3 % des Franciliens. Six sur dix vivent à Paris intra-muros : surdiplômés, ils bénéficient d'un pouvoir d'achat très élevé, qu'ils dépensent dans du shopping, des sorties culturelles, dans l'achat de livres, CD et DVD en grand nombre. Boulimiques d'informations, ces bobos surconsomment la presse quotidienne (indice 119), les news magazines et la presse économique et financière. On les retrouve aussi beaucoup sur Internet (indice 156), au cinéma (indice 184) et devant les chaînes d'information en continu, telles que LCI ou Bloomberg.

La Baule Les Pins

Ces femmes à haut pouvoir d'achat (9,9 % des Franciliens) sont des passionnées de culture. Surdiplômées, elles vivent majoritairement à Paris avec des enfants, écument les musées et expositions, dévorent des livres et utilisent, pour la plupart, les transports en commun pour se déplacer. Lectrices avides de presse féminine et de magazines décoration-jardin, elles s'intéressent aussi de près à la presse d'actualité générale, aux chaînes d'information en continu et aux radios généralistes. Parallèlement, elles surfent sur Internet (indice 121) et regardent les chaînes culture-voyages et les chaînes pour enfants.

La Couleur de l'argent

Cette cible (7,9 % des habitants d'Île-de-France) est un peu le pendant de la précédente. Ces hommes actifs et aisés mêlent une activité professionnelle soutenue et une vie culturelle intense : ce sont des habitués des restaurants, théâtres, cafés-théâtres et salles obscures. Avides d'informations, ils dévorent la presse quotidienne, les news magazines, la presse économique et financière, écoutent massivement les radios généralistes, surfent sur Internet (indice 183) et surconsomment les chaînes d'information en continu. Grands voyageurs (ils se rendent à l'étranger deux fois plus que la moyenne des Franciliens), ils sont de gros lecteurs de la presse culture-voyages-loisirs et regardent énormément les chaînes de voyages.

Cocoon

Ces seniors très dynamiques (17,7 % de l'ensemble de la population) constituent une cible très recherchée par les annonceurs. Dotés d'un fort pouvoir d'achat, ils possèdent maison individuelle et résidence secondaire, visitent régulièrement musées et expositions, et achètent des livres en grande quantité. Gros lecteurs de quotidiens (indice 136) et de magazines d'actualité générale, ils écoutent massivement les stations généralistes, ce qui ne les empêche pas d'être aussi de forts consommateurs de télévision (généralistes et information en continu).

Le Bonheur est dans le pré

Contrairement à la cible précédente, il s'agit de seniors beaucoup plus casaniers (11,1 % des Franciliens) et attachés à leur bien-être. Ces gros consommateurs de télévision (ils sont suréquipés en matériel 16/9e) passent également beaucoup de temps à lire la presse féminine et la presse maison-décoration-jardin.« Propriétaires de leur logement, essentiellement en petite couronne, ils passent du temps à soigner leur intérieur et à aménager leur jardin»,note Bruno Lenain.

Envoyer par mail un article

Les vrais visages de l'Île-de-France

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies