Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Télévision

Le succès d'Al-Jazira fait des émules

15/11/2002

MBC TV et Almajd, deux chaînes d'origine saoudienne, voient le jour. Une concurrence nouvelle pour la chaîne qatarie Al-Jazira qui, elle, veut étendre son audience au monde anglophone.

Les bruits de bottes en Irak attisent-ils la guerre pour le contrôle de l'information mondiale télévisée ? Un vent nouveau souffle en tout cas sur les chaînes d'information internationale, jusqu'ici apanage quasi exclusif de la chaîne américaine CNN et de la britannique BBC World. Le groupe saoudien MBC, propriétaire d'une chaîne généraliste diffusée par satellite, MBC TV, prévoit le lancement avant la fin de l'année d'une chaîne d'information internationale continue en arabe.

SelonLe Monde, elle utiliserait les 45 bureaux de MBC dans le monde, emploierait 400personnes et serait diffusée dans les pays arabes, en Europe et une partie de l'Asie. Une concurrence directe pour Al-Jazira, la « CNN du monde arabe » basée au Qatar. Pour ne pas être en reste, celle-ci vient d'annoncer, par la voix de son directeur général Mohammad Jassem Al-Ali, son intention de lancer une chaîne en anglais« avant la fin 2003 ». Elle disposera de ses propres studios et recrutera une équipe afin de« rivaliser avec CNN et la BBC ». Dès janvier prochain, Al-Jazira offrira par ailleurs un service de traduction simultanée et diffusera sur son site aljazeera.net des informations en anglais.

Toujours pas rentable

Selon Lyse Doucet, présentatrice sur BBC World et ex-correspondante au Proche-Orient,« il y a une place pour Al-Jazira sur le marché de l'information continue anglophone. Mais ce marché est difficile. La chaîne sera jugée, comme CNN ou la BBC, sur sa qualité journalistique, la qualité de sa diffusion et sa présence sur le terrain. La question est de savoir si elle aura les moyens de ses ambitions. »Fondée en 1996 avec un prêt de 150 millions de dollars sur cinq ans de la part du cheik Hamad bin Khalifa al-Thani du Qatar, Al-Jazira se finance aujourd'hui grâce à la publicité et la vente d'images à d'autres chaînes. Mais elle n'est toujours pas rentable.

« Cette nouvelle concurrence sera l'occasion pour les téléspectateurs de choisir eux-mêmes la source d'information qu'ils veulent regarder »,assure de son côté Tony Maddox, senior vice-president de CNN International pour l'Europe, le Proche-Orient et l'Afrique. Notamment les Occidentaux, qui en sont pour l'heure réduits à croire ce qu'on leur dit sur Al-Jazira.

Inimitiés et pressions

La chaîne satellitaire était d'abord perçue comme une« source d'information non censurée, offrant les commentaires les plus libres que les téléspectateurs arabes ont jamais pu entendre dans leur propre langue »,comme l'écrivait dès août 2000 le correspondant duGuardianau Proche-Orient, David Hirst, dansLe Monde diplomatique. La chaîne s'est alors mise à dos les dirigeants de l'Arabie saoudite, de la Jordanie ou du Koweït...

Les attentats du 11 septembre 2001 ont tout changé : Al-Jazira s'est fait connaître de l'opinion occidentale par sa couverture de la campagne américaine en Afghanistan et surtout par la diffusion de cassettes vidéo de Ben Laden. Accusée de faire preuve de sympathie envers les terroristes, ou tout au moins de manquer de discernement, la chaîne a fait l'objet des critiques acerbes du gouvernement Bush.

Crise de jeunesse ou quête forcenée de scoops ? Quoi qu'il en soit, Al-Jazira ne fait pas l'unanimité dans le monde arabe. Après avoir été interdite cet été en Jordanie, elle fait l'objet de pressions publicitaires en Arabie saoudite et a dû fermer des bureaux au Koweit et à Bahrein. Elle revendique aujourd'hui 35 millions de téléspectateurs dans le monde arabe. Et 175 000 personnes paient pour la voir sur le câble en Amérique du Nord. Quant à aljazeera.net, il enregistre 17 millions de connexions chaque jour.

Envoyer par mail un article

Le succès d'Al-Jazira fait des émules

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.