Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

REPOSITIONNEMENT

Lagardère tente le multimédia mobile

15/11/2002

Après la vente de Club-Internet, Lagardère Active Broadband (LAB) avait cherché à développer des contenus payants pour le Web. Devant la difficulté de convaincre les internautes à payer sur Internet, LAB se repositionne sur la téléphonie mobile. En 2002, sa filiale Plurimédia a développé des contenus WAP, envoyé plus de 3 millions de SMS de contenus et pris ses marques parmi les premiers sur le SMS +. Plurimédia, associée aux éditeurs du Groupe Lagardère et à des éditeurs tiers, dont il syndique les contenus, accompagne le lancement des nouveaux bouquets multimédia mobile : celui de Bouygues (i-mode, lire ci-dessus) et de SFR avec une vingtaine de services. Pour l'i-mode, Plurimédia propose un service people avec Match TV, des sonneries et des logos à télécharger avec VirginMega, des infos pratiques avec elle.fr, des news avec lemonde.fr. Un service d'astrologie a été spécialement concocté, ainsi qu'un site de ventes de fleurs pour Interflora.

200millions en 2003

Pour le bouquet de services multimédia mobile de SFR, Plurimédia a développé six services MMS et WAP, notamment une alerte d'actualité avec europe1.fr. AvecZurbanetLe Routard, les utilisateurs auront à leur disposition un service de géolocalisation : ils pourront être informés, suivant leur localisation, des cinémas, théâtres et restaurants environnants. Selon le cabinet Booz Allen Hamilton, le marché des contenus multimédia mobile est évalué à plus de 200 millions d'euros en 2003 et à 700 millions d'euros en 2005.

Envoyer par mail un article

Lagardère tente le multimédia mobile

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.