Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Radio

Un fauteuil pour deux

22/11/2002

Le dernier sondage Médiamétrie, qui prend pour la première fois en compte les 13-14ans, couronne NRJ en audience cumulée. Mais RTL conserve son leadership en part d'audience.

Lundi 18 novembre, 8 h 00. La larme à l'oeil, des trémolos dans la voix, Max Guazzini annonce la bonne nouvelle aux auditeurs de NRJ :« Après vingt et un ans de lutte, nous sommes aujourd'hui la première radio de France... ». Hurlements de joie et enchaînement avecDirladada,immortalisée parLes Bronzés. Le président du directoire du groupe NRJ a patiemment attendu ce moment. Depuis quelques jours, il savait que sa station avait dépassé RTL. Robin Leproux, le directeur général de RTL, aussi. Les deux groupes avaient ouvert les hostilités bien avant la publication par Médiamétrie des chiffres d'audience sur la période septembre-octobre 2002. En cause : les critères de présentation des données suite à la prise en compte, pour la première fois, de l'audience des 13-14ans. NRJ voulait conserver l'audience cumulée. RTL prônait la part d'audience. Finalement, chacun clame être « première radio de France » sur son critère.

6,6 millions d'auditeurs quotidiens pour NRJ

Pour la première fois, NRJ peut se vanter de l'être en audience cumulée. La station de Jean-Paul Baudecroux est créditée de 6,6millions d'auditeurs quotidiens. C'est 500 000 de plus que RTL, soit, surprise, autant que le nombre de 13-14ans chez NRJ. Sur les plus de 15ans, la station réalise la même audience cumulée que sa rivale : 12,7%. RTL, leader depuis plus de vingt ans, reconnaît sa défaite... sur ce critère. Néanmoins, elle s'affiche toujours comme le leader en part d'audience. Une notion où elle distance largement NRJ, notamment grâce à une durée d'écoute par auditeur très supérieure : 151minutes contre 94. Pas de panique, donc, rue Bayard, à Paris.« Non, il n'y aura aucune conséquence économique,affirme Robin Leproux.Le marché publicitaire utilise la part d'audience et nos clients nous connaissent bien.»

Audience rajeunie pour RTL

Certains vont même jusqu'à penser que ce sondage peut être bénéfique à RTL.« La structure de son public se modifie dans le bon sens,observe Valérie Debord, directrice de la radio chez MPG.RTL perd ses auditeurs les plus âgés et gagne des 15-49ans. En revanche, ces derniers sont des publics moins réguliers. Ces changements sont en phase avec le marché publicitaire ». Cette situation contraste avec celle d'Europe1, dont l'audience vieillit.« Parallèlement, et paradoxalement, NRJ progresse sur ses cibles adultes, les plus de 35ans,poursuit-elle.La preuve que la station a encore du potentiel.»

L'avènement de NRJ en réjouit d'autres.« Cela marque la chute du dernier symbole des grandes radios face aux petites FM, indique Pierre Bellanger, le président de Skyrock.Cela va sans doute nous aider à résoudre le problème des fréquences. Et ces changements invitent des acteurs installés à bouger.»Une réflexion que n'évitera sans doute pas Europe1. Sur un an, la station enregistre une baisse de son audience cumulée. Mais, en 2001, elle avait été dopée par les événements du 11septembre.

Envoyer par mail un article

Un fauteuil pour deux

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.