Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE

La famille presse enfants s'agrandit

22/11/2002

Après le lancement, au mois de septembre, d'Histoires pour les petitspar Milan Presse (100 000 exemplaires), Disney Hachette Presse investit les kiosques avecDisney's Princesse(70 000 exemplaires),« le plus jeune féminin de presse enfants », pour les 3-7 ans. L'éditeur deMinnie magazineavait déjà lancé voilà huit mois, avec le même tirage et en association avec la maison d'édition Dupuis, le magazineKid Paddlepour les 9-14 ans. De son côté, Oskarpresse a mis en place son bimestrielHugo et Lucas(30 000 exemplaires), destiné aux garçons. Quarante ans après l'apogée duJournal de Suzetteet autreJournal de Tintin,la presse enfants réinvente donc la différenciation des sexes, suivant en cela l'avis de nombreux psychologues. Plus lectrices que les garçons, les filles ont les faveurs d'un marché publicitaire qui découvre les charmes de l'enfance... et son pouvoir de prescription. Résultat :« 15 % de notre chiffre d'affaires vient aujourd'hui de la publicité, contre moins de 5 % voilà cinq ans »,constate Nicolas Waintraub, directeur commercial de Disney Hachette Presse. L'éditeur affirme pourtant limiter la publicité à 10 % maximum de la pagination de ses titres. Ce bon résultat vient notamment du succès de l'offre Espace 7-12 au sein d'Interdeco, commune à Disney Hachette Presse et à Bayard. Cet apport devrait contribuer, dans l'avenir, à doper encore un secteur déjà dynamisé par la vive concurrence entre ses quatre principaux acteurs, à savoir Bayard Jeunesse, Disney Hachette Presse, Fleurus Presse et Milan Presse.

Envoyer par mail un article

La famille presse enfants s'agrandit

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.