Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION

Service public : le rapport Clément ne l'est pas vraiment

20/12/2002

Remis le 10 décembre, le rapport de Catherine Clément dresse un diagnostic sévère à propos de la place de la culture sur les chaînes publiques, comparant ces dernières à un oursin.« Le symptôme majeur du mal de la culture sur France Télévisions tient à ses créneaux de diffusion, la nuit et l'été. La culture est offerte aux Français aux heures où, majoritairement, ils dorment »,écrit-elle. La philosophe préconise l'inscription du service public de l'audiovisuel, qui est un devoir de l'État, dans le préambule de la Constitution. Cette proposition ne devrait pas être retenue par Jean-Jacques Aillagon, le ministre de la Culture et de la Communication considérant toute modification comme« un recours de dernière urgence ».

Des fonds pour survivre

Autres propositions phares de ce rapport : la présence obligatoire,« quelle que soit l'actualité », d'une page culturelle dans chaque journal télévisé et la création à France Télévisions d'un poste de directeur des arts et de la culture, hiérarchiquement égal au directeur de la stratégie et des programmes. Enfin, évoquant« le manque d'argent »dont souffre France Télévisions, le rapport en appelle au président de la République pour« sanctuariser »le service public et déplore la faible augmentation des moyens budgétaires de France Télévisions (de 2 à 3 %).« Sans financement suffisant, l'audiovisuel public aura du mal à survivre »,prévient Catherine Clément.

Envoyer par mail un article

Service public : le rapport Clément ne l'est pas vraiment

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.