Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

FOURNISSEUR D'ACCÈS

AOL parie sur les contenus Time Warner

20/12/2002

La branche Internet d'AOL Time Warner mise sur la diffusion des contenus du groupe via le haut débit pour conquérir de nouveaux abonnés.

Le jour où America Online (AOL) s'est offert Time Warner, début 2000, tout le monde a cru que le fournisseur d'accès à Internet allait porter le développement du groupe de médias. Près de trois ans après, la situation s'est inversée. Le provider vient de supprimer trois cents emplois, soit 1,7 % de ses effectifs. Il prévoit pour 2003 une chute de 40 à 50 % de ses revenus publicitaires pour un chiffre d'affaires étal par rapport à 2002 (environ 9 milliards d'euros) tout en promettant 100 millions d'économies. Le plan stratégique arrêté début décembre 2002 pour redresser la barre et attirer de nouveaux abonnés mise, entre autres, sur la diffusion des contenus Time Warner via l'Internet rapide. Les abonnés américains bénéficieront ainsi de l'accès gratuit au magazineTime,au service de vidéo de CNN, à des chansons du catalogue Warner, etc.

Solutions payantes

AOL avance par ailleurs activement sur des solutionspayantes, notamment dans le domaine du téléchargement de musique via AOL Music.« Aux États-Unis, toutes les voies de contenus payants sont explorées, même s'il y a un certain scepticisme sur le téléchargement de films ou la diffusion en streaming »,souligne Charles Tonlorenzi, directeur marketing et de la communication d'AOL France. La filiale française a la même volonté du provider de mettre en avant les contenus haut débit du groupe.« Nous ne pouvons pas être absents de ce marché, qui décolle depuis septembre,reconnaît Stéphane Treppoz, PDG d'AOL France, qui a longtemps milité pour l'Internet bas débit.Après seulement six mois de promotion, 5% de notre base de 1,4 million d'abonnés sont passés à l'ADSL. Aujourd'hui, nous avons décidé de communiquer auprès du grand public. »La campagne télévisée en cours, signée Louis XIV DDB, met en avant le forfait ADSL moyen débit (128 kbits) à 29,99 euros par mois et non le véritable forfait haut débit (512 kbits) évidemment plus cher (45 euros mensuels). À travers l'exemple de la bande-annonce duSeigneur des anneauxet d'un dessin animé de Tom&Jerry, les spots publicitaires vantent pour la première fois les contenus Time Warner en les associant aux services du fournisseur.

Envoyer par mail un article

AOL parie sur les contenus Time Warner

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.