Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

LIVRE

Du off et de la morale

10/01/2003

Tous les journalistes le savent : devant les caméras, sur le papier ou sur les ondes, on se vouvoie, on cisèle ses questions, on garde ses distances. Le journaliste se doit de montrer qu'il interroge et recherche l'information, quel qu'en soit le prix, restituant au lecteur ce qu'il a appris. En face, le politique répond à un professionnel qui se fait un devoir de ne pas « servir la soupe ». Mais voilà, entre la théorie et la réalité, il y a le « off », pour « off the record », terme consacré qui ouvre la parenthèse des confidences et désigne ce que le public ne saura pas. Lorsque François Mitterrand offre à sa maîtresse et à sa fille Mazarine des vacances aux frais de la République, les journalistes sont au courant mais n'en soufflent mot. « Bien entendu, c'est off », aurait pu dire l'ancien président de la République, et c'est cette expression qui donne son titre au dernier livre de Daniel Carton(1). Off, aussi, les manoeuvres de son prédécesseur Valéry Giscard d'Estaing - qui aurait un « Mazarin » - pour faire inscrire une « amie » aux élections européennes de 1999; off encore les tutoiements, les embrassades (voire plus si affinités), les voyages et séductions déployés par les politiques envers des journalistes pas toujours farouches.

Pas de compromissions

Ancien deLa Voix du Nord,deLa Croix,duMondeet duNouvel Observateur,Daniel Carton a traversé ces rédactions avec« quelques règles de morale simples »héritées d'une famille pauvre des corons :« Ne pas mentir, ne pas tricher, penser aux autres. »Démissionnaire duMonde,puis duNouvel Observateurà la suite d'une intervention de Michel Rocard, Daniel Carton n'est pas tendre avec des journalistes pas toujours héroïques -« La vérité ne se redresse dans nos rédactions que lorsque la bête est mise à terre »-, avec les patrons de rédaction, avec la duplicité, les petites collusions et compromissions d'une corporation plus prompte à donner des leçons qu'à oeuvrer dans le respect de l'idéal professionnel auquel il croyait. Déçu, l'homme est dur mais il touche souvent juste. Trop juste.

(1)« Bien entendu... c'est off »,de Daniel Carton. Albin Michel (15 E).

Envoyer par mail un article

Du off et de la morale

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.

Plus d’informations sur les agences avec les Guides Stratégies