Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

E-PUBLICITÉ

Overture France et eSpotting à la conquête des PME

31/01/2003

Les deux sociétés, qui commercialisent des liens sur les outils de recherche, doivent, pour augmenter leurs revenus, inciter les PME à adopter l'e-pub.

En un an, les liens sponsorisés, formule qui consiste à vendre aux annonceurs une place prioritaire sur les outils de recherche, se sont imposés. Une prouesse que l'on doit à eSpotting et à Overture, les deux principales sociétés qui les commercialisent sous une forme originale : la mise aux enchères du clic à partir d'un tarif de départ de 10 centimes d'euro.

Lancée en janvier 2002 en France, eSpotting compte déjà pour partenaires les portails Yahoo, AltaVista ou iFrance et les sites Web deLa Tribune,France Télévisions et NRJ Group. De son côté, Overture France, lancée en juin dernier et filiale du groupe américain inventeur du modèle des liens sponsorisés, a noué des partenariats avec Wanadoo, AOL, Club Internet, MSN ou TF1. Au total, Overture et eSpotting revendiquent respectivement 89 % et 78 % de taux de pénétration de l'Internet français.« Ce qui fait des liens sponsorisés le format le plus puissant du Web »,souligne Christophe Parcot, directeur général d'Overture France.

Un potentiel énorme

Une puissance qui n'a pas échappé aux annonceurs. La preuve : eSpotting affirme que 1 400 annonceurs français communiquent sur son réseau. Bénéficiaire en France, l'entreprise a engrangé 46,5 millions d'euros en Europe l'an dernier. Overture, rentable sur le marché américain, annonce un chiffre d'affaires mondial de près de 605 millions d'euros en 2002. En France, elle affirme avoir conquis« la quasi-totalité des marques déjà annonceurs sur le Web »,soit 722 entreprises au premier semestre 2002, selon l'International Advertising Bureau. «Si nous voulons augmenter nos revenus, nous devons désormais convaincre les annonceurs qui n'ont pas encore investi le Web »,analyse Christophe Parcot. Le potentiel est énorme, notamment du côté des PME.« Pour elles, les liens sponsorisés présentent beaucoup d'avantages »,explique Jérémy Garamond, directeur du développement d'eSpotting. Commercialisés au clic, c'est-à-dire au résultat, ils représentent un investissement sans risque puisque l'annonceur ne paye que si l'internaute a cliqué. La mise de départ étant de 10 centimes d'euro sur un mot clé, ils sont accessibles à un faible budget. Il est en outre possible de renchérir directement en ligne, sans passer par un intermédiaire. Enfin et surtout, les liens sponsorisés sont efficaces. Ils peuvent générer des taux de clics - variables suivant les mots achetés - en moyenne dix fois supérieurs au standard du marché.

Envoyer par mail un article

Overture France et eSpotting à la conquête des PME

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.