Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE

Le kiosque n'a pas bonne presse

07/02/2003

Selon une étude commandée par les NMPP à BVA et au Crédoc, près des trois quarts des Français indiquent acheter moins de journaux à cause des problèmes rencontrés dans les kiosques.

Encombrés, fouillis, voire hermétiques : les kiosques de France tranchent de plus en plus nettement avec les boutiques avenantes déployées dans les centres-villes ou les galeries marchandes. Alors que la lecture des quotidiens et des magazines reste le troisième loisir des Français après la télévision et la radio, les problèmes d'accueil rencontrés dans les kiosques sont, pour 72 % de nos concitoyens, un frein à l'achat de titres de presse. Tel est l'un des enseignements de l'étude commandée par les Nouvelles messageries de la presse parisienne (NMPP) à l'institut BVA et au Crédoc.« Lorsque l'on entend les lecteurs comparer la Fnac à nos points de vente traditionnels, cela fait mal »,commente Nathalie Bigot, responsable du service études et observatoire aux NMPP. Exigeants, les acheteurs de presse demandent à des kiosquiers mal rémunérés un meilleur accueil, la possibilité de feuilleter les magazines et davantage de conseils.

Adapter les titres et les quantités distribuées

La solution ? Des espaces vastes, aérés, des titres plus visibles, un cadre confortable et davantage de contact humain.« La presse est pour les lecteurs un produit de consommation plaisir avant d'être un outil nécessaire ou utile »,poursuit Nathalie Bigot, qui pointe aussi du doigt l'offre pléthorique et la difficulté de s'orienter dans les points de vente.« Les lecteurs n'arrivent pas à trouver ce qu'ils cherchent, c'est un signal fort. Il faudra agir un jour sur le volume de l'offre et faire la chasse aux abus. »Le nombre de journaux en rayon effraie près de la moitié des sondés, selon BVA, qui recommande une adaptation des titres et des quantités distribuées par points de vente.

Reste le problème du prix. Pour le contourner, BVA propose d'offrir aux lecteurs des cadeaux, des cartes de fidélité récompensant l'assiduité d'achat d'un journal ou encore de vendre des cartes forfaitaires prépayées. Autant de pistes qui serviront de base au plan 2004-2007 des NMPP, qui viennent de prolonger cette réflexion par une étude confiée à Ipsos Médias sur les comportements des consommateurs dans les points de vente. Ses résultats seront connus début mars.

Envoyer par mail un article

Le kiosque n'a pas bonne presse

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.