Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Presse

Un bon millésime pour les news et les masculins

07/03/2003

Économie et sport à la baisse, actualité générale et magazines masculins à la hausse... Tels sont les enseignements de l'étude d'audience de la presse magazine pour 2002.

Si, globalement, l'audience de la presse magazine n'a connu en 2002 qu'une légère baisse (- 0,6 % par rapport au précédent cumul), selon Audience études de la presse magazine (AEPM), les magazines économiques et la presse sportive font partie des segments de presse que les Français ont boudés, à la mesure de la récession économique et des piètres performances de l'équipe de France de football en Asie. Du côté de la presse économique, les magazines généralistesCapital(- 4,2 %) etAlternatives économiques(- 3,3 %) sont touchés, mais ce sont surtout les titres patrimoniaux qui accusent les plus fortes chutes : de - 5,2 % pourInvestir magazineà - 14,6 % pourMieux vivre votre argent. Ce mensuel, qui compte une forte proportion d'abonnements dans sa diffusion, a subi la conjoncture plus tard que ses confrères, après une progression« aberrante »de son audience en 2001, explique son patron, Jean-Antoine Bouchez.« Il y a eu un resserrement sur le coeur de cible, explique-t-il. Le lectorat secondaire achetait un rêve que nous ne pouvons plus fournir. »

Le sport victime... de son succès passé

Le phénomène est à peu près le même pour la presse sportive.« Nous avons connu une époque extrêmement faste dans la foulée de la Coupe du monde 1998,rappelle Gérard Ernault, rédacteur en chef du bihebdomadaireFrance football. Arrive la Coupe du monde 2002 et là, c'est la catastrophe ! Nous avons enregistré sur un numéro du mardi, en pleine compétition, 65 000 ventes seulement... contre 430 000 quatre ans plus tôt. Depuis, nous ne nous sommes pas repris. »France footballaccuse en 2002 une baisse d'audience de 15,1 %,L'Équipe magazinerecule de 7,3 %,Tennis magazinede 11,3 %.« Il y a une érosion de l'intérêt pour le sport, et le football en particulier, depuis le 11 septembre 2001,poursuit Gérard Ernault.La bulle euphorique un peu artificielle de la Coupe du monde 1998 a explosé. »

Politiques offensives

D'autres familles de presse ont profité de cette conjoncture. Dans une année 2002 à l'actualité particulièrement mouvementée, les Français semblent avoir privilégié l'éclairage et l'analyse propres aux news magazines. Leurs éditeurs ont pris soin d'amplifier le mouvement en développant des politiques de plus en plus offensives en termes d'abonnements, de suppléments ou de ventes en kiosques. Résultat, une moisson de hausses pourMarianne(+ 4,5 %),La Vie(+4%),L'Express(+ 3,3 %) etLe Nouvel Observateur(+ 2,4 %), alors queLe Monde 2, mensuel mais proche de cette famille, fait son entrée dans l'étude avec près de 900 000 lecteurs.Le Figaromagazine(- 6,1 %) semble encore se chercher. Reste le cas difficile à analyser duPoint, en baisse (- 2,1 %) en 2002, malgré une diffusion en hausse ces derniers mois (+ 4,3 % en 2001/2002)...

Le climat politique, économique ou mondial un peu lourd de cette année 2002 semble aussi avoir poussé les lecteurs vers des sujets plus futiles. Les magazines masculins tirent notamment leur épingle du jeu.FHM, parvenu à 150 000 exemplaires vendus en 2002, dépasse le million de lecteurs après un bond de près de 10 %. EtEntrevues'arroge une nouvelle hausse de 6 %, à 3,1 millions de lecteurs.« La télé-réalité a constitué pour nous un excellent booster et l'arrivée de concurrents a créé une nouvelle circulation sur les lieux de vente »,explique Gérard Ponson, éditeur d'Entrevue, dont l'autre magazine masculin,Maximal, sera étudié dans l'édition AEPM de septembre. Le concept original d'Entrevuecomme celui dePsychologies magazine, deux habitués des records de hausse, parlent d'eux-mêmes : éditeurs, inventez !

Envoyer par mail un article

Un bon millésime pour les news et les masculins

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.