Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE MAGAZINE

Avec Excelsior, Emap s'envole

04/04/2003

Le mercredi 2 avril, devait être officialisée l'acquisition du groupe Excelsior par Emap France. Le montant de l'opération porterait, selonLe Parisien,sur 150 millions d'euros. Fort d'un chiffre d'affaires de quelque 100 millions d'euros, Excelsior devait être cédé sans son titre économiqueOption Finance,ni la société Jeux Descartes ni l'immeuble de la rue de la Baume, à Paris. La vente de l'éditeur deScience et Vie, Biba, 20 Ans, VitalouMaxclôt une longue période d'incertitudes démarrée à l'été 2002, quand la soeur du PDG et copropriétaire Paul Dupuy, Marie-Hélène d'Encausse, émit le souhait de se défaire de sa participation (20 %). Depuis, Paul Dupuy a étudié toutes les solutions de rachat d'actions ou de cession partielle du capital avant de se déterminer pour une cession totale. Voilà un an, il espérait encore, pourtant, céder le groupe à ses enfants.

Des entrées dans le haut de gamme féminin

De son côté, Hachette devait reprendreAction Auto Moto,que le groupe coédite à 51 % avec Excelsior, et peut-êtreAutomobiles classiquesdans lequel il dispose de 49 %. Les autres titres d'Excelsior devraient donc rejoindre Emap France. Son président, Arnaud de Puyfontaine, signe une belle opération.« La régie d'Emap France devrait devenir le numéro deux du marché de la presse magazine derrière Interdeco, une longueur devant Prisma Presse »,constate Luciano Bosio, DGA de Carat Expert. Avec trois nouveaux féminins, à ajouter aux quatre qu'il possède déjà(Modes et Travaux, Nous deux, Pleine VieetTop Santé),Emap France s'étoffe considérablement sur ce marché clé.« Emap a notamment l'opportunité de mettre un pied dans le créneau du féminin haut de gamme avecBiba », considère Luciano Bosio.« Cette opération rebat les cartes dans la presse féminine,ajoute Virginie Jambry, directrice du département presse de MPG-Mediaplanning.Le départ deBibaampute l'offre Planète Femmes d'Interdeco. »Le contrat de régie entre Interdeco et Excelsior, qui expire en juin, ne sera sans doute pas renouvelé. La commercialisation des titres devrait être assurée par la régie d'Emap.

Sur le marché de la presse masculine, Emap alignera désormaisFHMetMax,qui sera sans doute repositionné. Enfin,Science et Viefournira une entrée sur le marché des cadres. Pour Emap, l'enjeu sera aussi humain. Réunis en assemblée générale le 20 mars, les 161salariés d'Excelsior ont exprimé« la plus vive inquiétude sur l'avenir du groupe ».Ils ont exigé que« l'intégralité »des entreprises d'Excelsior soit garantie« avec le maintien des titres, des emplois et des accords sociaux de l'entreprise ». « Emap a la réputation de tailler dans les effectifs pour atteindre des taux de rentabilité très élevés,explique un représentant du personnel.Les salariés se demandent à quelle sauce ils vont être mangés. »

Sur le fond, la cession de ce groupe séculaire s'inscrit dans une tendance lourde à la concentration des éditeurs, en France comme à l'international. En quelques mois, les groupes Aguesseau(Atmosphères),absorbé par Roularta, Marie Claire, allié à Hachette, ou Les Publications de la vie catholique, allié au Monde, ont noué des alliances capitalistiques ou sacrifié leur indépendance. Le phénomène a aussi touché MédiaMag(Télémagazine),le groupe Bonnier, Pressimage, Freeway, Mieux vivre, L'Étudiant, les éditions Taitbout(Pleine Vie)ou Tallandier(Historia)...Le carré des derniers éditeurs indépendants se resserre. C'est vraisemblablement parmi les groupes Hommel, Ayache, Le Revenu, Milan Presse, Larivière ou encore Jalou que les poids lourds trouveront leurs prochaines cibles.

Envoyer par mail un article

Avec Excelsior, Emap s'envole

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.