Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

Un bon début d'année pour les généralistes

18/04/2003

L'actualité guerrière a profité à la radio. Le média n'a jamais été aussi écouté en France. Tous les formats en bénéficient.

Toujours plus haut. Avec plus de 43 millions d'auditeurs âgés de 13ans et plus, la radio n'a jamais été autant écoutée en France. La forte actualité nationale (météo, grèves, etc.) et surtout internationale (conflit en Irak) a gonflé à bloc le média. La dernière enquête 75 000 + de Médiamétrie, portant sur la période janvier-mars 2003, publiée lundi 14 avril, révèle une forte augmentation de l'audience générale. Les communiqués de presse des stations ont largement usé du mot « record ».

Pas de chute chez les musicales

L'avantage est tout de même allé aux radios généralistes. Sur les 15ans et plus, en un an, toutes progressent. Exception faite de RTL : la station de RTL Group est stable en part d'audience, mais perd 1,8point en audience cumulée - selon Carat, à cause des cibles féminines et CSP +. France Info, de son côté, fait les frais de la grève qui a perturbé son antenne durant une semaine, fin février. Pour le plus grand bien de France Inter. François Desnoyers, directeur général délégué de Radio France, conteste cependant tout lien de causalité :« Il n'y a pas de vases communicants entre les stations. Je n'ai pas le sentiment que France Inter ait réellement profité de la grève de France Info. »Europe 1, en tout cas, n'en a pas bénéficié. À la station, on note surtout« l'effet négatif des vacances de février ».Déclenchée à la mi-mars, la guerre en Irak n'a pas encore fait sentir tous ses effets sur les audiences des radios d'information.« Mais 2003 sera une bonne année pour elles »,prévoit Alain Weill, le président de RMC.

Parallèlement, la chute attendue n'a pas eu lieu chez les musicales. Au contraire, RTL2, par exemple, obtient« une audience historique ».Comme les autres, la station de RTL Group a musclé ses rendez-vous d'information afin de suivre le conflit au Moyen-Orient.« Le nombre des flashs a augmenté, aussi bien sur RTL2 que sur Fun Radio,explique Olivier Jacobs, le directeur général des deux radios.Sur Fun, les 13-24ans sont très demandeurs, même s'il ne s'agit que d'information synthétique. » « Le conflit est devenu l'un des principaux thèmes du débat de la libre antenne le soir,observe Pierre Bellanger, le président de Skyrock.C'est la logique d'une radio vivante et réactive. »

Envoyer par mail un article

Un bon début d'année pour les généralistes

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.