Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

NRJ : « Priorité aux antennes »

25/04/2003

Nommé début mars directeur général de NRJ Group, Jean-Charles Mathey détaille ses axes de développement.

Le mandat de Pierre-Jean Bozo n'a pas été renouvelé et vous lui avez succédé à la direction générale de NRJ Group. Que s'est-il passé ?

Jean-Charles Mathey.Nous avons vécu deux années difficiles. Il était temps que les actionnaires prennent des décisions. Trop de priorités avaient été données aux services non liés à l'antenne, comme la DRH ou la direction financière. L'antenne n'était plus un sujet prioritaire de la direction générale.

Maintenant, vous êtes plus proche de l'antenne ?

J.-C.M.Même si j'ai une fibre commerciale, je considère que les services dits de support - DRH, direction financière, etc. - ne doivent pas dicter leur loi. La croissance passe par la visibilité de nos marques. Ainsi, je me suis attelé à définir les objectifs de chaque antenne. Globalement, nous nous inscrivons dans un marché publicitaire stable sur les trente prochains mois. Dans ce cadre, nous ambitionnons de faire 20 millions d'euros de chiffre d'affaires supplémentaires durant cette période.

Quels sont les objectifs des différentes stations du groupe ?

J.-C.M.Chacune doit gagner des parts de marché sur ses coeurs de cible. Cela passe par des moyens en argent, en hommes et en communication. Il va falloir chercher des marchés parallèles, à travers des opérations comme les NRJ Music Awards, par exemple. Deux ou trois événements par station seront créés. Pour cela, nous mettons en place un service transversal entre les antennes et la régie publicitaire, baptisé NRJ Branding. Cette division, directement rattachée à la direction générale, s'alimentera par les volontés de l'antenne et sera soutenue par la régie. C'est de l'argent qui nous tend les bras !

Et commercialement, allez-vous innover ?

J.-C.M.Pour nous, la seule clé d'entrée est l'annonceur. Nous avons cerné cent soixante-dix grands comptes de développement. Chacun aura chez nous un « patron de marque », à savoir un contact clairement identifié. Par ailleurs, nous allons pré-tester et post-tester les campagnes. Des annonceurs hésitent encore à venir en radio. Il faut les rassurer.

Combien de temps le groupe va-t-il être déficitaire à l'international ?

J.-C.M.Nous devons être rentables dans les trente mois. En Allemagne, nous allons quadrupler notre chiffre d'affaires. Dans les pays nordiques, les montants des redevances doivent être renégociés. Nous allons nous conforter en Suisse, en Autriche, en Belgique et nous venons de signer une licence d'exploitation au Liban. Nous ne nous focalisons pas sur la Grande-Bretagne. Il ne faut plus perdre de l'argent à l'international. Sinon, nous arrêterons.

Envoyer par mail un article

NRJ : « Priorité aux antennes »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.