Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

RADIO

La libre antenne dans le collimateur du CSA

04/07/2003

Le développement des émissions de libre antenne sur les radios musicales fait craindre au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) la multiplication de dérives. En 2001, l'instance avait épinglé Skyrock pour des propos tenus par les animateurs à l'encontre des lofteurs et particulièrement de Loana. Pour mettre un holà à ces dérapages, le CSA propose d'interdire aux radios de tenir avant 22 h 30 des« propos violents ou de nature pornographique »,dans le but de protéger les plus jeunes auditeurs.

Modifier les conventions

«Il ne faut pas que nous soyons privés de notre liberté de ton à cause d'un système dictatorial,peste Maurad, l'animateur de NRJ.Mais je suis une personne responsable et je trouve que certaines émissions de TF1 sont plus dangereuses que moi. »Il remarque surtout que la barrière horaire ne correspond à rien. Auditeurs habituels des radios musicales en première partie de soirée, les jeunes sont aussi à l'écoute après 22 h 30.« Nous avons déjà une règle qui encadre notre antenne 24 heures sur 24, alors pourquoi vouloir l'assouplir après 22 h 30 ?,grogne Pierre Bellanger, le président de Skyrock.L'administration est toujours en décalage par rapport à la réalité. Ils veulent transposer à la radio les règles en cours à la télévision. »Le CSA propose aussi aux radios de modifier leurs conventions en incluant des articles concernant« la déontologie de l'information et le respect de la personne ».Cet amendement sera discuté avec chaque opérateur d'ici au 1er septembre prochain.

Envoyer par mail un article

La libre antenne dans le collimateur du CSA

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.