Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

Haut débit

Pour regarder la télévision, branchez le téléphone

11/09/2003

Après le satellite et le câble, la distribution de la télévision via la ligne téléphonique ADSL se profile. Tour d'horizon des projets en cours.

La technologie ADSL était jusqu'à présent associée à l'Internet rapide. Après expérimentation, les projets de distribution de la télévision via la ligne téléphonique haut débit se précisent. Les groupes TPS (filiale de TF1 à 66 %, M6 détenant les 34 % restants) et France Télécom ont tiré les premiers en termes de communication, en annonçant le 4 septembre un accord industriel. Dès Noël, l'opérateur satellite, associé à l'opérateur téléphonique, assure qu'il sera en mesure de commercialiser à Lyon une offre baptisée TPSL, proposant le bouquet de chaînes de télévision TPS ainsi que des services interactifs et de la vidéo à la demande.

Une pierre dans le jardin de la TNT

« La distribution de la télévision par ADSL est une opportunité formidable pour TPS - dont 90 % des clients sont en maison individuelle- de développer son parc d'abonnés en touchant enfin le coeur des villes et le collectif. Ce qui représente un potentiel de 10 millions de foyers »,se réjouit Franck Abihssira, le directeur général adjoint marketing communication et commercial de TPS. Plus besoin en effet de parabole pour recevoir son bouquet : un décodeur numérique et un modem TV-ADSL suffisent. Après Lyon, TPSL sera inauguré au printemps 2004 à Paris, puis suivront Lille, Marseille, Strasbourg et Toulouse. Les abonnements devraient être facturés autour de 25 à 30 euros par mois. Fort de ces perspectives, TPS vise l'équilibre pour 2004.« Les services audiovisuels interactifs seront beaucoup plus développés sur l'ADSL, car il existe une voie de retour. Ce qui n'est pas le cas de la télévision numérique par voie hertzienne »,poursuit Franck Abihssira. Une pierre dans le jardin de la télévision numérique terrestre (TNT), à laquelle Patrick Le Lay et Nicolas de Tavernost, les présidents de TF1 et de M6, ont toujours été hostiles.

Canal + et CanalSatellite, qui expérimentent depuis avril dernier avec France Télécom un projet de télévision via ADSL, ont accueilli fraîchement l'annonce du prochain lancement de TPSL.« Le groupe Canal + entend être présent sur la télévision par ADSL en même temps que ses concurrents, et ceci à des conditions économiques compétitives »,déclare son porte-parole, Jean-Louis Erneux, rappelant que« les offres et les chaînes de CanalSatellite sont leaders et très souvent préférées des consommateurs ». De leur côté, les câblo-opérateurs Noos et NC Numéricâble, qui voient se profiler une nouvelle concurrence, rappellent que leur offre est transversale, et comprend aussi bien des chaînes TPS que CanalSatellite.

Téléphoner gratuitement

Reste que l'arrivée de la TV-ADSL va inévitablement modifier le paysage audiovisuel et, partant, les équilibres actuels. D'autant que d'autres projets s'annoncent. Free (groupe Iliad) et 9 Telecom (groupe LDCom), tous deux opérateurs de leur propre réseau de télécommunications, alternatifs à celui de France Télécom, préparent le lancement de services audiovisuels via ADSL pour fin 2003-début 2004. Leurs clients pourraient alors accéder à des chaînes payantes ou à de la vidéo à la demande. Cette offre viendrait s'ajouter aux services d'accès à l'Internet haut débit et de téléphonie déjà commercialisés par les deux opérateurs. En effet, ceux-ci proposent d'ores et déjà à leurs clients un modem qui se branche sur la prise téléphonique et sur lequel une première prise est reliée à l'ordinateur pour la connexion Internet et une seconde au téléphone.« C'est notre grande particularité par rapport à l'offre de France Télécom,souligne Marc Couraud, le directeur marketing de 9 Telecom.Nous permettons à nos clients d'appeler quasi gratuitement dans toute la France. »Idem chez Free. À moyen terme, une troisième prise pourra relier le modem au téléviseur. Le tarif de l'ensemble Internet + téléphone + télévision serait de l'ordre de 25 à 30 euros par mois.« Des négociations sont en cours,indique Marc Couraud.L'accord passé entre TPS et France Télécom n'est exclusif pour personne. Nous discutons avec tout le monde. »La bataille de la télévision par téléphone ne fait que commencer.

Envoyer par mail un article

Pour regarder la télévision, branchez le téléphone

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.