Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PUBLICITÉ

Diffuser son spot TV sur le Net

23/10/2003

Les spots publicitaires diffusés avantLes Guignolssur le site canalplus.fr, avant le début d'une bande-annonce sur allo cine.fr, ou avant un clip sur mtv.fr émanent tous de la technologie d'Advertstream. Depuis trois ans, cette société lyonnaise de six personnes propose aux annonceurs de dupliquer leurs spots TV sur Internet et de les héberger sur des serveurs de stream video spécialisés. Advertstream ne se contente pas de fournir la prestation technologique, elle joue également le rôle d'une régie publicitaire.« Nous avons constitué un réseau d'une trentaine de sites éditeurs sur sept thématiques,explique Bertrand Gros, cofondateur d'Advert- stream avec Sylvain Morel, ingénieur de formation.Cette mutualisation de l'audience vidéo sur le Net représente déjà un potentiel de 10 millions d'écrans publicitaires vidéo et donc de contacts. »

Simultanément, le même film sur tout le réseau

Les sites de Canal +, Allo Ciné, MTV, TV Mag, MCM ou encore Skyrock ont déjà rejoint le réseau. France Télévisions est en pourparlers, alors que TF1 et M6 ont développé leur propre application.« Nous passons un contrat de régie avec les sites sur la base d'une commission de 50 % »,poursuit Bertrand Gros. Avec son outil Ad Access, la régie peut diffuser simultanément le même spot sur tout son réseau. Sa technologie est évidemment compatible avec les deux lecteurs vidéo sur le marché (Windows Media Player et Real Video).

Yop a été le premier annonceur à diffuser un spot TV sur le réseau d'Advertstream en avril 2002. Depuis, Gini, Diesel, Société générale, Nokia ou la Fox - actuellement - ont tenté l'expérience. Une campagne d'un mois coûte environ 3 000 euros pour 100 000spots diffusés et 40 000 euros pour 1 million de passages. Et le CPM de vidéo vue est à 50 euros.« L'annonceur paie si son spot est vu intégralement et ne paie pas s'il est interrompu par l'internaute en cours de diffusion »,ajoute Bertrand Gros. Du spot, on peut également cliquer pour rejoindre le site de l'annonceur. Une formule semble-t-il efficace : la dernière campagne de Nokia, dont le film vantait le téléphone mobile 3650, aurait attiré sur le site de la marque 180 000visiteurs sur trente jours. Le taux de clics moyen d'un spot TV serait de 18 %. De quoi faire pâlir le marché.

Envoyer par mail un article

Diffuser son spot TV sur le Net

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.