Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PRESSE MAGAZINE

Investir spécule sur un regain de confiance

06/11/2003

L'hebdomadaire économique veut aider ses lecteurs à renouer avec la Bourse. Il crée un poste de médiateur à leur écoute.

Après la refonte deConnaissance des artset deLa Tribune,c'est au tour d'Investird'adopter une nouvelle formule. L'hebdomadaire de DI Group, qui fêtera ses trente ans en septembre 2004, proposera le 15 novembre un logo modernisé par Serge Cortesi, une maquette redynamisée avec Henri Houssay (Black Pastel) et une grille rédactionnelle enrichie sur plus de 60 pages par semaine. Ambition affichée du nouveau directeur de la rédaction, Hubert Tassin, qui remplace François-Xavier Piétri, aujourd'hui àLa Tribune:« Affirmer la place de leader d'Investirface auJournal des financeset àLa Vie financière,redonner confiance dans la Bourse et retrouver une dynamique en kiosques. »

Après des records de ventes pour l'année 2000 à près de 170 000 exemplaires,Investira subi de plein fouet, comme ses confrères, les effets de la crise boursière, de l'effondrement des marchés financiers à l'éclatement de la bulle Internet. La diffusion de l'hebdomadaire s'est aujourd'hui stabilisée au-dessus des 100 000 exemplaires, avec un OJD payé de 115 930 exemplaires en 2002. Côté publicité financière, il affiche une part de marché sur les hebdos de 43,6 % en janvier-septembre 2003 (Secodip Médial).

Un ton plus modeste

Après huit mois d'études et deux numéros zéro,Investirparie sur un contenu qui accorde une plus large place au conseil, à l'analyse et à la critique. Parmi les nouveautés, une cote enrichie avec des points de vue, un coup de projecteur sur huit valeurs phares de la Bourse, le retour de la rubrique « Face au fisc », davantage de synergies aussi avec le site Internet (investir.fr) et la création d'un poste de médiateur à l'écoute des lecteurs.« Nous devons démontrer, sur un ton plus modeste que par le passé, que la Bourse est un métier raisonnable et réfléchi,insiste Hubert Tassin, transfuge duJournal des finances. Les lecteurs ont eu le sentiment d'être trop longtemps abandonnés dans la tempête. »Cette relance sera soutenue par une campagne de communication d'une valeur de 650 000 euros bruts (agence Dufresne Corrigan Scarlett). L'objectif est de relancer la diffusion d'ici à fin 2004.

Envoyer par mail un article

Investir spécule sur un regain de confiance

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.