Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION

Match TV se délocalise

04/12/2003

Le 20 novembre, Match TV enregistrait à Rennes son émission quotidienne « J'y étais ». Quand la télévision de complément cherche à se démarquer grâce aux délocalisations...

Pour séduire le public du câble et du satellite, Match TV fait le pari de la télévision de proximité. Le 20 novembre,J'y étais, son talk-show quotidien, a élu domicile à Rennes pour quatre émissions spéciales de 52 minutes diffusées du 26 au 28 novembre. Un marathon« qui soude les chroniqueurs »,affirme Renaud Rahard, le rédacteur en chef, qui pilote une dizaine de permanents. Frédéric Lopez, l'animateur, a reçu 1 600 invités en deux ans dans cette émission produite par Jean-Louis Remilleux (JLR). Il avoue s'être« réconcilié avec la télé »après la fin deComme au cinémasur France2, en juin 2003.« La pression de l'Audimat est moins forte que sur les chaînes hertziennes et il y a plus de place pour la spontanéité »,confie-t-il. Démonstration faite avec les manifestants étudiants de Rennes qui ont trouvé une tribune sur le plateau.

Une occasion unique de créer du lien

Enregistrée d'ordinaire au Virgin Megastore des Champs-Élysées, à Paris,J'y étaisa déjà tourné des spéciales à Lille, Toulouse, Lyon, Marseille... et même Marrakech. Elle projette de se déplacer bientôt à Strasbourg, Bordeaux, Bruxelles et Genève.« L'objectif est de faire au moins une sortie par trimestre,explique Bruno Barbier, le directeur marketing de la chaîne, qui souligne que« le coût de ces opérations terrain ne dépasse pas 35 000 euros ». Celles-ci sont, selon lui,« essentielles auprès des distributeurs locaux qui vendent la chaîne »et une occasion unique de créer du lien avec le public, averti par la presse locale, des affiches et une gigantesque montgolfière aux couleurs de Match TV.

« Une opération comme celle-ci est planifiée trois ou quatre mois à l'avance,explique François Thalaud, le directeur des productions de JLR et Match TV.Je dois trouver le lieu idéal. »Autre contrainte : un budget limité.« Je fais jouer la synergie des moyens de production avec l'ensemble des productions de Match TV et de JLR »,poursuit-il.« Avec peu de moyens, Match TV a fait le pari de faire de la vraie télévision »,souligne Bruno Barbier, qui fait écho au volontarisme du président de la chaîne, Jean-Louis Remilleux. Avec un budget de 10 millions d'euros annuels consacrés aux programmes, la chaîne produit ainsi cinq émissions :J'y étais,Plaisir de France,Tendance Amanda,Good NewsetComme à la télé.« Ce sont ces émissions maison qui enregistrent les meilleures audiences »,assure Bruno Barbier.

Envoyer par mail un article

Match TV se délocalise

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.