Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

L'opérateur franc-tireur

04/12/2003

Avec un chiffre d'affaires de 260 millions d'euros estimés pour 2003, Free ne pèse pas lourd face à France Télécom (46 milliards d'euros en 2002), mais le titille... Sa stratégie décalée porte ses fruits : son résultat net de 23 Me en 2002 sera en nette progression cette année. Free est une filiale de la société Iliad, reprise en 1991 par Xavier Niel, un autodidacte de vingt-quatre ans qui possède 75 % des parts, le solde étant détenu à 18 % par les salariés et le management (500personnes) et à 7 % par Goldman Sachs et Axa Private Equity. Iliad a fait sa fortune dans les années quatre-vingt-dix avec la télématique et notamment le Minitel rose. Activité revendue en 1998, à l'exception du 3617Annu, qui a financé la diversification de l'entreprise dans les télécoms et Internet.

Réseau alternatif

Iliad a lancé Free en 1999, profitant de la déréglementation pour obtenir la double licence d'opérateur télécoms, qui lui permet d'exploiter un réseau et de commercialiser des services. En 2000, Iliad lève 15 Me auprès de Goldman Sachs pour construire son réseau alternatif et lancer, en avril 2001, le forfait Internet bas débit le moins cher du marché (14,94 euros pour 50 h). Fin 2001, il rachète Onetel. En septembre 2002, il frappe un grand coup avec l'accès Internet haut débit le plus compétitif du marché (29,99 euros pour 512kbit/s). Début 2003, PPR lui cède Kertel, spécialiste des cartes prépayées. Ses investissements dans le dégroupage (42 Me au premier semestre 2003) et dans la téléphonie permettent aujourd'hui à Free d'être le premier opérateur « mutiplay » proposant via l'ADSL un accès à Internet, au téléphone et à la TV. Le tout simultanément.C.L.

Envoyer par mail un article

L'opérateur franc-tireur

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.