Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

ÉDITION

Editis : la méthode Arnaud

11/12/2003

Pour la reprise d'Editis, son premier dossier chaud depuis la mort de son père, Arnaud Lagardère a révélé un visage d'homme prudent qui tranche avec « l'acrobate » Jean-Luc Lagardère. En choisissant de ne conserver que 40 % du périmètre actuel de l'ex-Vivendi Universal Publishing (Anaya, Larrousse, Armand Colin, Dunod-Dalloz), le jeune patron a préféré s'assurer le feu vert de la Commission européenne, qui doit se prononcer avant le 13 janvier 2004 sur le rachat.« Mon rôle n'est pas d'être un joueur,déclare-t-il,Lagardère est une entreprise familiale avec une stratégie de long terme. »

D'un demi-échec à une franche victoire

S'il n'a pas misé gros sur Editis, renonçant notamment à avaler la plate-forme de distribution de Malesherbes (Loiret), Arnaud Lagardère est passé maître dans l'art de transformer un demi-échec en franche victoire. Le 3 décembre, il a tenu à féliciter ses équipes, à remercier Bruxelles et Mario Monti pour« leur vraie transparence dans le cadre de la procédure ». Sans oublier la presse dont il salue« l'objectivité dans la grande majorité des cas ».« Je n'ai absolument pas à me plaindre du traitement de la presse et des médias en général »,a-t-il précisé. À la question de savoir quelle solution il pouvait apporter au grief de Bruxelles sur les effets de conglomérat d'un groupe pouvant utiliser ses médias pour vendre ses livres, il a répondu :« Il n'y a pas de remèdes car il n'y a pas de mal[...].Les mieux servis ne sont pas toujours ceux qui sont dans le groupe. »

Alors que Lagardère s'apprête à discuter une reprise des 60 % restants (Nathan-Bordas, Robert Laffont, Le Robert, etc.) avec Média Participations et Rizzoli, les magazines pourraient néanmoins se révéler utiles pour faciliter la vente des livres. À moins que l'industriel ne préfère une offre strictement financière...

Envoyer par mail un article

Editis : la méthode Arnaud

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.