Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

TÉLÉVISION

I-Télé/LCI : avantage Canal +

18/12/2003

Le Conseil de la concurrence a pris une décision plutôt favorable à Canal + dans le contentieux qui l'oppose à TF1 et TPS sur l'information. L'instruction se poursuit.

C'est un point décisif dans un match qui se joue entre les groupes Canal+ et TF1. Le 9 décembre, le Conseil de la concurrence a fait connaître sa décision de se pencher sur le problème de la position dominante sur le marché de l'information. Décision importante, sachant que Canal+ soutient mordicus que les journaux de TF1 sont générateurs d'audience, donc de recettes publicitaires, donc de domination économique. Un problème de concurrence qui relève de la compétence du Conseil, qui a jugé recevable la plainte déposée le 28 juillet par Canal+ et i-Télé contre le groupe TF1, LCI et TPS pour« abus de position dominante »sur le marché de l'information. Dans un avis transmis le 22 octobre à son homologue de la concurrence, le CSA avait fait part de son souhait de voir perdurer le pluralisme existant sur ce marché. Ce qui implique la poursuite de la diffusion d'i-Télé sur TPS au-delà de juin 2004. Élisabeth Flüry-Hérard, la conseillère chargée du dossier au CSA et ancienne membre du Conseil de la concurrence, a sans doute pesé dans cet avis.

Pas de mesures conservatoires

Pour l'autorité de la concurrence,« on ne peut exclure qu'il existe un segment de marché des chaînes thématiques d'information générale »et que le groupe TF1« y détienne une position dominante ».De même,« il n'est pas exclu que le comportement de la société TPS ait eu pour objet d'éliminer i-Télé de la diffusion de TPS au profit de LCI et ce d'autant qu'à la suite de l'annonce du retrait de la chaîne i-Télé, TPS lançait une nouvelle offre multithématique au prix particulièrement attractif[11 euros], ne contenant que LCI ».En mai, TPS proposait à i-Télé une redevance qui aurait amené à terme la chaîne à devoir payer pour sa reprise, voire à être évincée du marché. Le Conseil n'a pas ordonné de mesures conservatoires. Dans une ordonnance en référé du 7 juillet, le tribunal de grande instance avait« repoussé la résiliation du contrat »d'i-Télé au 30 juin 2004 dans l'attente d'un jugement au fond.

Envoyer par mail un article

I-Télé/LCI : avantage Canal +

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.