Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

INTERNET

Les Échos caracolent

03/07/1998

Avec 7millions de pages vues par mois, le site du quotidien économique est un succès. Il s'enrichit donc de nouvelles bases de données.

En octobre dernier,Les Échoslançaient une nouvelle version de leur site (Stratégiesgroupe, Philippe Jannet, qui vise les 10 à 12millions de visites pour la fin 1998. Il ne cache d'ailleurs pas sa fierté de voirLes Échosclassés premier site de presse et de média français par I-Score (Stratégies Année médias1997), et seul site français référencé dans Hot 100. com, le hit-parade américain des sites les plus consultés. Le nombre d'abonnés payants s'élève à 1500 et l'objectif de 3000 à la fin de l'année est maintenu. Côté publicité, le chiffre d'affaires à fin juin est équivalent à celui de 1997, soit 1,2MF, et les 3MF sont attendus fin 1998. Quant au CA web, qui se répartit à égalité entre les abonnements et le paiement à l'acte, il reste confidentiel. 25% des utilisateurs sont des abonnés à Wanadoo et Compuserve qui intègrent sur la facture Internet les «achats Échos». Ils seront bientôt rejoints par Club Internet.

1,5million d'entreprises françaises référencées

Dauphin d'or au festival de Biarritz, le site va poursuivre sa politique d'intégration d'informations en ajoutant des bases de données. Depuis un mois, avec l'apport de SCRL,Les Échosont mis en ligne les données économiques et financières de plus de 1,5million d'entreprises françaises (contre 8000 en octobre). Pour 150F HT - mais on peut évidemment acheter à la carte -, l'internaute peut obtenir les trois derniers bilans d'une entreprise (y compris semestriel), l'organigramme, les statuts, les filiales, les actionnaires, le cours de Bourse et son historique et les dix derniers articles desÉchossur le sujet. Dès cet automne, pour 250F HT, ces informations seront enrichies de données sur le secteur de l'entreprise (source Insee) et de biographies des dirigeants. Autre nouveauté: les bilans sur les cinq dernières années et les infos sur les dix-huit derniers mois des 12000 plus grands groupes internationaux(1). Enfin, destinée aux Intranet,Les Échos,après Londres, lancent une revue de presse mondiale à partir de 400quotidiens (1500F HT par mois). Elle fonctionnera comme un système d'alerte : l'internaute ayant précisé ses attentes recevra automatiquement les titres des articles sur son e-mail. Mais tout n'est pas payant sur lesechos.fr. Sont d'accès gratuit la rubrique multimédia mise à jour quotidiennement de la Silicon Valley, l'info en continu actualisée toutes les deux heures et confiée à deux journalistes, la Bourse française et, d'ici à fin juillet, toutes les Bourses internationales (sauf Tokyo) en bilingue et le résumé des articles du journal papier. (1) Source Extel, filiale duFinancial Timesqui, commeLes Échos,appartient au groupe Pearson.

Envoyer par mail un article

Les Échos caracolent

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.