Vous êtes ici

Pour bénéficier des alertes ou des favoris, vous devez vous identifier sur le site :

Vous avez déjà un identifiant sur stratégies.fr ? Identifiez-vous

Pas encore d'identifiant ? Créez vos identifiants

PAS D'« AFFECTIO SOCIETATIS »

29/01/2004

Hormis, peut-être, Philippe Hersant, les héritiers Hersant n'éprouvent aucune « affectio societatis » à l'égard de l'empire du fondateur. C'est ce qui a rendu possible l'entrée de Dassault au capital, peu après le décès de Rolande Hersant, dernière épouse de Robert Hersant et gardienne du dogme. Ils sont, paradoxalement, fidèles en cela à leur père qui affirmait en 1984 àL'Expansion:« Quant à ma succession, s'il y en a une, les solutions se trouveront d'elles-mêmes. Je ne me sens pas responsable au-delà de ma propre capacité à exercer mon activité. »

Envoyer par mail un article

PAS D'« AFFECTIO SOCIETATIS »

Séparer les adresses par des virgules
M’envoyer une copie par e-mail
Email this Article

Thank you for your interest in spreading the word about Stratégies.

NOTE: We only request your email address so that the person you are recommending the page to knows that you wanted them to see it, and that it is not junk mail. We do not capture any email address.